jeudi 8 mars 2018

Chroniques 2018 \ 7/13 de Jacques Saussey


Un polar aussi brillant qu'étonnant : "7/13" de Jacques Saussey aux éditions du Toucan.

Le pitch : Tandis qu'il tente de surmonter la terrible tragédie qui l'a frappé avec sa compagne Lisa, le Capitaine Daniel Magne quitte la Capitale pour rejoindre la proche banlieue parisienne où un abominable crime a été commis. Le corps d'une femme vient en effet d'être retrouvée, victime d'un incroyable déchainement de violence. Les coups ont tellement plu sur la malheureuse victime qu'elle en est méconnaissable. Outre le fait que les indices sont rares, l'enquête s'annonce ainsi mal engagée. Mais si le meurtre remonte à plusieurs jours, le Capitaine Magne et son équipe vont bientôt découvrir que l'origine de ce crime est encore bien plus ancienne...

Qu'il est difficile de résumer bouquin si dense et si captivant ! Voilà longtemps que je devais me plonger dans la bibliographie du Sieur Saussey dont la découverte m'avait été grandement conseillée par Olivier Norek... Deux bouquins déjà dans ma PAL pour ce faire... Mais jamais un instant pour m'y mettre... C'est finalement au terme d'une nouvelle recommandation de mon auteur préféré, qui a justement préfacé son dernier bébé, que je succombais à la tentation et me procurais donc celui-ci lors de mon passage à la Foire du Livre de Bruxelles... Et sa couverture l'a très judicieusement désigné comme compagnon idéal pour mon vol à destination de JKF Airport...

A peine franchit-on le seuil de ce livre que l'auteur nous entraîne directement sur la scène de crime. L'intrigue peut d'ores et déjà commencer, et celle-ci s'annonce aussi prenante que corsée. Bien vite les cadavres s'empilent sans l'ombre d'un indice, mais nos enquêteurs sont de fins limiers qui parviennent à remonter la piste. C'est une enquête admirablement construite que nous avons là, menée de main de maître par un auteur qui ne laisse aucun répit à un lecteur d'ores et déjà conquis.
L'intelligence de l'intrigue est renforcée par le remarquable travail de documentation fourni par l'auteur en vue de donner à son histoire une dimension particulièrement réaliste, que ce soit sur le plan historique, environnemental ou sociétal. Le résultat ainsi proposé par l'auteur en est épooustouflant de vérité, offrant même la dernière pièce du puzzle permettant ainsi de contempler l'intrigue dans son ensemble... Et d'expliquer le titre dans la foulée...
Véritable pilier du roman, Daniel et Lisa, duo sentimental et professionnel, fonctionne à merveille et se révèle immédiatement attachant. S'agissant du premier roman de l'auteur que je lis, il n'est pas impossible que certains faits s'expliquent par des opus précédents, pour autant cela n'entrave en rien notre compréhension de l'histoire, pas plus qu'il n'empêche la sympathie de nous gagner à leur égard. On s'émeut de les voir si complice malgré l'épreuve qu'ils viennent de subir... Mais on se prend d'une profonde affection pour leur chien aussi, l'atout douceur et réconfort qu'on retrouve à chaque passage au sein de leur foyer. Magne est un personnage profondément humain à l'instar de toute son équipe, ce qui le rend d'autant plus réaliste et crédible, d'autant plus proche aussi.
Parce que l'auteur sait se montrer sobre tout en nous livrant une histoire hors du commun, sa plume est fluide et agréable, son style soigné et efficace, agrémenté ça et là de notes d'humour et de légèreté, bienvenues pour apporter un peu de lumière à cette sombre enquête.
 
En bref, une première incursion réussie dans l'univers de Monsieur Saussey avec ce polar impressionnant et addictif... La première d'une longue série...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire