samedi 3 mars 2018

Chroniques 2018 \ Ailleurs, c'est forcément mieux de Sacha Stellie


Une histoire qui se lit avec le coeur : "Ailleurs, c'est forcément mieux" de Sacha Stellie, disonible dès à présent sur Amazon...

"Je m’appelle Charles, j’ai trente-neuf ans. (...) En réalité, je suis tout simplement un sale type." Marié depuis douze ans avec la belle Chiara et riche directeur de régie, Charles Bailly a tout pour être heureux... Sauf qu'il ne l'est pas... Il a tout réussi... À part sa vie... Il attend quelque chose pour enfin se réaliser... Mais quoi ? Personne ne le sait, pas même lui... Alors il ment au monde entier, y compris à lui-même, c'est plus facile de s'échapper... Seulement il suffit de quelques mots écrits sur un papier pour que tout puisse changer...

Étant à New York en ce jour de sortie littéraire, j'aurais pu renoncer à toute activité livresque au coeur de la Grosse Pomme... Seulement il s'agit du dernier bébé de Sacha Stellie... Et parce que sa plume me manque autant qu'elle me plait, je n'ai pas pu résister à la généreuse proposition de celle-ci m'offrant de lire son dernier roman avant sa sortie officielle... C'est donc à 23h30, heure locale (05h30 de votre côté de l'Atlantique... ^^) et sur mon smartphone que nous vous me retrouvez en train de chroniquer...

Car ceci est une histoire d'amour, elle ne saurait donc être aussi simple qu'il n'y paraît... Ceci est l'histoire d'un homme que l'amour parvient à transcender, humaniser, à éveiller à la vie... Un bien beau programme que celui-ci !
Avec tout le talent qu'on lui connaît, l'auteure nous dévoile en effet la vie d'un homme torturé en son for intérieur, à qui il manque cette petite étincelle pour allumer la flamme du bonheur... Car vivre est une chose... Vivre heureux et profiter de la vie en est une autre... Car tout un chacun peut survoler sa vie dans jamais la vivre pleinement et c'est justement le cas de notre héros qui se veut particulièrement détestable au premier abord, et ce depuis ses 17 ans, depuis qu'un événement tragique a réduit ses rêves et ses espoirs à néant...
Seulement c'est l'histoire d'une évolution, d'une renaissance, d'une reconstruction une fois que le matériau manquant est enfin mis à jour. C'est l'histoire d'une chrysalide qui se veut papillon... Et notre héros ainsi s'anime et mûrit, se transforme sous nos yeux captivés et ébahis... Devient un homme qu'il convient d'apprécier, auquel le lecteur s'attachera l'air de rien, tandis qu'il se réalise auprès de personnages tout aussi intéressants...
Si j'ai pour ma part deviné le fin mot de l'histoire dès le chapitre 4 et l'ouverture de la première lettre, l'histoire n'en reste pas moins belle à découvrir, à explorer... Car la plume de l'auteure est belle, aérienne et d'une envoûtante fluidité... Son style est beau, empreint d'une rare sensibilité, ce qui nous emporte et nous transporte au coeur de cette histoire qu'il nous plaît tant de feuilleter... Et c'est avec le sourire aux lèvres qu'on assiste au dénouement tant attendu, tant souhaité...

En bref, une histoire pas si simple à conter... Une histoire belle, preuve s'il en est que le bonheur ne se trouve pas ailleurs mais bien en soi... Et c'est là l'essentiel..

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire