lundi 9 avril 2018

Chroniques 2018 \ Au fil du rasoir de Karin Slaughter


Troisième lecture pour un deuxième tome tout en noirceur : "Au fil du rasoir" de Karin Slaughter, aux éditions Grasset et Livre de Poche et désormais chez Harper Collins Poche.
 
Le pitch : Alors que la ville se remet difficilement d'une précédente enquête particulièrement difficile, Heartsdale est le théâtre d'un nouveau drame. Jeffrey Tolliver, chef de la police locale, se voit contraint d'abattre une ado qui tenait en joug l'un de ses camarades, tandis que Sara Linton, son ex-femme, découvre le cadavre mutilé d'un fœtus d'à peine quelques semaines... Y a-t-il un lien entre ces deux affaires, surtout lorsque l'autopsie de la jeune fille révèle de sévères mutilations sexuelles ?
 
Désormais lancée dans la bibliographie de Karin Slaughter, me voilà plongée dans le tome 2 des aventures de ce duo qu'on commence à bien connaître et qu'on retrouve avec plaisir en dépit de la noirceur de leurs enquêtes. Cet opus ne fait pour l'instant pas exception à la règle et l'auteure nous plonge une fois encore au coeur d'une intrigue qui démarre vite et bien pour nous dévoiler les plus vils instincts de la nature humaine en traitant de sujets plutôt effroyables et atypiques. Il n'est pas bon d'être une âme sensible quand on lit la prose de l'auteure, et pourtant on ne peut s'empêcher de tourner les pages pour connaître le fin mot de l'histoire qui arrive bien plus vite qu'on ne peut le penser mais s'avère plutôt frustrant de prime abord.
Une fois encore on retrouve Sara et Jeffrey, ce couple d'ex-époux qui fonctionne plutôt bien et dont la vie personnelle prend une large place dans le roman, ceci nous offrant la possibilité d'en apprendre toujours plus à leur sujet et de les rendre aussi proches qu'il est possible de leur lecteur. Si j'éprouve toujours quelques difficultés à ressentir une quelconque empathie envers Lena qui traverse pourtant des moments bien difficiles depuis le début de cette série, il n'en reste pas moins qu'elle s'avère foncièrement intéressante en plus d'être particulièrement bien dépeinte.
L'écriture demeure fluide et efficace, surtout quand il s'agit de nous offrir des descriptions précises tout en demeurant mesurée pour des sommets d'effroi, le style est toujours aussi élégant, vif et plaisant, pour une lecture qui se promet d'être prenante.
 
En bref, un roman captivant pour une série prometteuse dont je conseille toutefois de lire les tomes dans l'ordre !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire