dimanche 1 avril 2018

J'irai bloguer chez vous... Avec Lena Walker !

Mes chers amis, permettez-moi tout d'abord de vous souhaiter de joyeuses fêtes de Pâques ! Nous sommes certes le 1er avril, mais ceci n'est pas une blague : D'ailleurs je suis confortablement installée dans mon canapé en train de déguster dévorer la réserve de chocolats généreusement constituée et offerte par l'ensemble de mes proches... Tout en réfléchissant à la façon dont je vais pouvoir introduire le nouvel article de cette rubrique très spéciale et si chère à mon coeur de lectrice passionnée...
Car il s'agit là de se montrer à la hauteur de la journée exceptionnelle que je viens de passer en compagnie d'une auteur fort charmante et dont je suis désormais les écrits avec attention comme assiduité... L'histoire avec Lena Walker est effet longue à vous raconter... Mais le plus logique étant de commencer par le commencement, reprenons les choses au début s'il vous plaît...
Ne voyant pas le temps passer, c'est encore frais dans ma petite tête alors même que ça remonte à septembre dernier... Ne manquant pas d'idées pour vous parler bouquinage de 1001 façons différentes, j'imaginais cette folle rubrique en discutant avec une auteure avec qui le lien est désormais fort, j'ai ainsi nommé ma chère Elsa Gallahan... Nous imaginions pouvoir nous rencontrer malgré la distance qui nous sépare, nous imaginions pouvoir nous retrouver sur le parvis d'une gare avant de passer la journée à papoter de tout ce qui nous plaît, des livres bien évidemment, mais pas seulement... Et votre blogueuse ne reculant devant aucune folie, chimère, déraison ou autre extravagance pour assouvir cette passion qui la dévore, je prenais un billet en direction de l'intéressée pour réaliser ce souhait qui nous était cher à toutes les deux... Donnant naissance à cette rubrique par la même occasion... Quelques mois plus tard je réitérais l'expérience en compagnie d'une autre auteure tout aussi chère à mon coeur, à un point tel que c'est ce dernier qui lui donnait la primeur de cet étonnant rendez-vous sans possibilité de négociation aucune : Charlotte Orcival... Si cette dernière habite plus près, le challenge n'en reste pas moins énorme et c'est avec bonheur que je la voyais accepter cette curieuse rencontre pour une inoubliable soirée en sa douce et passionnante compagnie...
Et parce que mon coeur agit un peu comme un pendule, c'est bien lui qui me guide et m'indique les auteurs qu'il souhaite rencontrer dans pareilles conditions... En effet le lien qui nous relie se doit d'être suffisamment fort et tout particulier, je suppose que vous ne partagez pas vos journées en compagnie de n'importe qui... S'il a choisi Lena cette fois-ci, comprenez-bien que je sais tout à fait pourquoi mais je vous en parlerai plus bas... Il a d'abord fallu se lancer une nouvelle fois pour formuler cette étrange proposition sans passer pour une folle... Ce fut légèrement laborieux de mon côté mais, bien loin de s'en étonner, Lena acceptait bien volontiers et, en dépit d'un emploi du temps particulièrement chargé des deux côtés, nous parvenions tout de même à trouver une date, celle du 31 mars... C'était hier... Et des journées comme celle-ci, on voudrait qu'elles ne se terminent jamais...
Pourtant celle-ci avait assez mal commencé... Après une nuit blanche (réalisée de mon plein gré, là n'est pas la question...), je me rendais à la gare pour voir mon emploi du temps sérieusement compromis face à l'absence de train à destination de Paris... La grève n'est pas encore commencée, mais c'est tellement plus ingénieux de pourrir la vie des usagers en y ajoutant des travaux les jours où les trains sont censés rouler... Qu'à cela ne tienne, le temps de passer mes nerfs sur une guichetière mal embouchée, je me rappelais d'une autre ligne à proximité, effectuait les 30km qui m'en séparaient avec ma Titine malgré sa fatigue, et rejoignait finalement la capitale avec une petite heure de retard par rapport à l'horaire initialement prévu... J'en avisais Lena bien sûr, qui ne s'en offusquait pas outre mesure et m'attendait avec un sourire capable d'anéantir tous vos problèmes à l'arrivée de la ligne 18...
Mais pas de temps à perdre tant ma chère auteure déborde d'idées pour faire de cette journée un instant mémorable dans la vie de chacune de nous, aussi prenons-nous le RER B en direction de Saint-Michel - Notre-Dame... Mais déjà noyées dans les méandres des transports parisiens nous discutons déjà... Elle habite Paris depuis longtemps déjà, mais elle a déjà tout le mode d'emploi...
Bien qu'originaire du Sud de la France, et plus précisément de Istres où elle a pu réaliser sa première séance de dédicaces, le soleil n'a vraisemblablement pas trouvé grâce à ses yeux au profit de la Capitale... D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle a toujours voulu y vivre et y dévorer des livres... Un vœu qu'elle a pu voir exaucé après ses études... N'est-il pas merveilleux de voir quelqu'un vivre ses rêves avec une telle simplicité ?
Mais bien vite nous arrivons à destination d'un programme que je sais chargé mais dont je ne connais pas encore toute la teneur pour avoir été chamboulé en conséquence des surprises de la SNCF... Seulement je vois le Gibert Joseph du Boulevard Saint-Michel, celui de sa première dédicace parisienne, se profiler à l'horizon... Oui, c'est ici que nous allons : Une idée aussi brillante et judicieuse pour ma passion qu'elle est mauvaise et dangereuse pour mes finances... Et pas manqué, je craque sur le dernier Karine Giebel, à peine sorti et déjà d'occasion... Et puis la revue Sang Froid aussi, paru le 29 mars mais introuvable chez moi... Si j'assume complètement mes choix tandis que je la convainc de découvrir "Proxima du Centaure" de Claire Castillon, je n'avais pas prévu de voir mes achats chipés par Lena sans discussion aucune... Elle me les offre, ça lui fait plaisir et moi j'en suite plus émue que je ne le laisse paraître, ne parviens pas à trouver des mots suffisamment forts pour lui exprimer toute ma reconnaissance et me contente de ce mot, de circonstance mais d'une platitude absolue : Merci...
Seulement Lena a un petit creux... Figurez-vous que moi aussi : Il est 12h30... Aussi franchissons-nous l'un des ponts de la Ville-Lumière nous rapprochant de l'ancien Palais de Justice et de Notre-Dame pour déambuler dans les rues parisiennes avant d'aller déjeuner... Ce ne sera pas au SweetSpot du 5ème si cher au coeur de Lena qui y passe de nombreuses heures à coucher sur papier les histoires dont elle nous régale... Non mes amis, cette fois-ci ce sera à côté du 08 rue Saint-Martin, domicile de son héroïne dont nous nous apprêtons à découvrir les aventures en juin prochain, mais aussi celui où Lena a vécu quelques années... A côté, donc, se situe le Café Livres... Un véritable petit paradis pour qui apprécie la lecture... Un endroit magnifique où nous nous retrouvons confortablement installées ainsi entourées d'Alexis Aubenque et J.K Rowling, d'Eli Anderson et Laurent Obertone, Anne Robillard et Marcel Pagnol, Vincent Villemot et Hervé Bazin... Et durant tout ce temps, jamais nous ne nous arrêtons de discuter...
De sa nouvelle vie d'abord, elle qui a commencé à écrire "Beyond" en ce lieu pendant son premier congé maternité, avant de quitter son emploi au terme du congé parental qui s'en est suivi afin de se consacrer à ses enfants.. Et à l'écriture aussi, désormais... Elle ne regrette en rien son emploi particulièrement stressant et difficile, à part ses collègues, avec qui elle déjeune encore de temps en temps... Car même si les auteurs sont nombreux, on n'est jamais aussi seul que lorsqu'on écrit...
De son changement de statut aussi... Si elle a commencé dans le monde de l'autoédition, la voilà désormais publiée chez City et Dreamland, et bientôt chez Michel Lafon... Que de chemin parcouru depuis nos premiers échanges sur Twitter... Ce n'est pas pour rien si Lena a toute son importance dans mon petit coeur de lectrice passionnée, puisqu'elle fut mon tout premier coup de coeur de l'autoédition, découvert à la suite d'un concours que j'ai eu la chance de gagner... Le destin voulait, semble-t-il, que nous nous rencontrions... Nous en profitons aussi pour échanger sur le fonctionnement d'une maison d'édition, les différences et les difficultés, les avantages et les opportunités, de l'une à l'autre pour un échange aussi passionnant qu'enrichissant autour de cette question sur laquelle je ne connaissais rien jusque là...
Puis nous parlons de choses et d'autres, de nourriture et de santé, de nos professions et de nos loisirs, de nos lectures et de mon blog, de Livres Paris et des Indés Awards, des nouvelles rencontres et des bons amis... Mais après pareil repas, il est temps de faire une promenade digestive dans les rues jalonnant le quartier du Marais, notre prochaine destination après un rapide passage chez France LoisirsLena sera en dédicace le 14 avril prochain... Elle en profite en chemin pour me montrer la petite place située entre les rues de Rivoli, du Roi de Sicile et du Bourg Tibourg car c'est précisément là que son héroïne déjeunera avec son meilleur ami... Si elle aime à me montrer des endroits auxquels elle est attachée, elle n'a pas manqué de se les approprier pour les faire vivre dans ses histoires et notre imaginaire, mêlant ainsi subtilement fiction et réalité pour donner plus de vie encore à ces personnages que nous allons bientôt rencontrer...
Et nous nous arrêtons au sein d'un lieu qu'il nous faut découvrir : "La Mouette Rieuse"... Ceci n'est pas une librairie, comme le précise leur site, mais un "concept-store culturel" où l'on y découvre tout un tas de choses plus jolies les unes que les autres... Nous prenons quelques renseignements puis nos reprenons nos déambulations parisiennes, tout en discutant de son pseudo, qu'elle a choisi un peu au hasard sans imaginer où celui-ci allait l'emmener, mais dont elle s'est volontiers accommodée depuis comme son identité d'auteure...
Repérés à l'aller, nous profitons du retour pour nous charger de quelques chocolats à distribuer ce jour dans un magasin provisoire HEMA... Puis Lena m'offre très gentiment quelques Pasteis de Nata délicieusement préparés "Comme à Lisbonne", petite boutique spécialisée qui ne désemplit pas, ce qui peut se comprendre une fois qu'on a goûté ces petits délices sucrés...
 
Seulement le temps passe et nous glisse entre les doigts, il est déjà l'heure de nous séparer... C'est donc chargée de tous ces beaux cadeaux, auxquels s'ajoute un exemplaire de "Beyond" édité chez Dreamland que je la quitte dans les couloirs de la ligne 5... Elle prend la direction de la Place d'Italie tandis que je prends celle de Bobigny... Je la remercie bien chaleureusement, pour tout ce qu'elle m'a offert aujourd'hui, mais pas seulement... Nous allons bientôt nous revoir, ceci n'est qu'un au revoir et une question de temps...
 Je suis certaine que j'aurais encore mille et mille choses à vous raconter sur cette formidable journée passée en l'intime compagnie d'une auteure exceptionnelle, à qui je souhaite le meilleur et toujours plus si possible... Seuls l'avenir et mon coeur vous diront qui j'irai voir dans six mois... En attendant, je garde en mémoire les fabuleux moments passés en compagnie de Lena, que je remercie encore une fois pour m'avoir offert ce moment privilégié dans les rues de Paris... Je vous les livre ici : Prenez-en soin...

1 commentaire:

  1. C'est vraiment un chouette rendez-vous et une chouette journée que vous avez passé !

    RépondreSupprimer