mardi 29 mai 2018

Chroniques 2018 \ Quand la neige danse de Sonja Delzongle


Quand une auteure se glisse dès le deuxième bouquin dans le Panthéon très fermé de tes auteurs préférés : "Quand la neige danse" de Sonja Delzongle, aux éditions Denoël et au format poche chez Folio.
 
Le pitch : Crystal Lake, à proximité de Chicago... Si le froid vient à paralyser cette petite ville, cette dernière est pourtant en émoi. Du haut de ses quatre ans, la petite Lieserl a été enlevée comme trois autres de ses pairs, voilà déjà un mois. Et comme si l'horreur de la situation n'était pas suffisante, voilà que Joe Lasko et les autres parents reçoivent une poupée... Ressemblant trait pour trait à leur enfant jusque dans leurs vêtements. C'en est trop pour Joe qui décide de reprendre l'enquête aux côtés d'Eva Sportis, un amour de jeunesse devenue détective privée, et avec l'aide de la célèbre et talentueuse profileuse Hanah Baxter...
 
Faut-il être stupide d'avoir mis si longtemps à découvrir pareille plume ! Une auteure que je croise pourtant régulièrement sur les salons, grande camarade littéraire de mon auteur chouchou qui plus est ! Et voilà que je me plonge dans son œuvre seulement le mois dernier ?! Non vraiment je vous assure, j'ai envie de me gifler pour cet impardonnable retard... Un retard que j'entends bien rattraper dans les plus brefs délais ! Et quoi de mieux que de poursuivre l'aventure avec son deuxième livre, hein ?
 
Si le froid règne dans ce bouquin, sachez cependant que l'auteure, elle, n'a décidément pas froid aux yeux et n'y va pas par quatre chemins ! On part de suite à la rencontre de Joe Lasko, médecin divorcé et père d'une des fillettes disparues, prêt à tout pour retrouver sa fille tandis que l'enquête piétine. Le ton est donné, l'action est lancée, l'atmosphère sombre et glaciale d'ores et déjà installée.
Pris dans l'engrenage des rebondissements et autres révélations, le lecteur se met à tourner frénétiquement les pages, tant l'auteure sait distiller les infos quand il faut pour le prendre au dépourvu sans jamais lui accorder le moindre répit. Complètement captivé par cette intrigue inattendue, dense et complexe et sous le coup d'un implacable suspense, le lecteur dévore ainsi le livre sans jamais pouvoir le lâcher avant d'en connaître le dénouement... Un dénouement de folie s'il vous plaît, la maison Delzongle ne faisant pas les choses à moitié !
Les personnages sont nombreux, mais c'est pour mieux nous induire en erreur dans nos propres investigations. Le coupable est parmi eux oui... Mais lequel ? Chacun d'entre eux est travaillé avec un soin tout particulier et tient son rôle à merveille pour une histoire plus prenante et surprenante encore. Si elle ne tient pas ici le rôle central en tant que tel, c'est avec plaisir qu'on retrouve cette profileuse de talent qu'est Hanah Baxter avec son fameux pendule et sa forte personnalité.
Mais si l'histoire est si passionnante, c'est aussi parce qu'elle est servie par une plume toujours aussi fluide et soignée, entraînante et addictive, un style vif et efficace, élégant et rythmé, preuve d'un indéniable talent et promesse d'un moment de lecture d'une rare intensité.
 
En bref, Sonja Delzongle est un diamant à l'état brut... A explorer d'urgence !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire