lundi 11 juin 2018

Chroniques 2018 \ De joie coulent mes larmes de Lena Walker


Do you, do you, do you Saint Tropez ? Ou plus sobrement, le roman idéal pour votre été : "De joie coulent mes larmes" de Lena Walker, publié aux éditions Michel Lafon.

Le pitch : Romy Bavarois a toujours rêvé de devenir une star du JT, à l'instar de son idôle, Stéphanie Laval. Mais à 27 ans, Romy a quitté Nice et son emploi de juriste pour retourner vivre chez sa grand-mère Mamilou à Saint-Tropez. Désormais vendeuse de soufflés tropéziens, Romy estime malgré tout avoir les cartes en mains pour être heureuse et mener une vie paisible à défaut d'exaltante en compagnie de son fiancé Nicolas. Jusqu'au jour où sa grand-mère décide de claquer une blinde pour s'offrir les services de Jean-Luc, médium des stars de renommée internationale qui vient alors froisser cet avenir que Romy pensait pourtant tout tracé et auquel elle tenait tant à s'accrocher... Tout d'abord Romy s'y refuse, n'y croit pas une seconde... Et puis tombe finalement de haut... Alors elle part, elle part et décide de rejoindre la Capitale pour réaliser ses rêves... Et se réaliser peut-être...?

Voilà longtemps que j'attendais la sortie de ce nouveau roman de Lena Walker, charmante auteure que j'ai connue à ses débuts dans l'autoédition et que j'affectionne tout particulièrement... J'aurais même dû récupérer l'objet tant convoité au format papier le jour même de sa sortie, puisque Lena m'avait très gentiment invitée à sa soirée de lancement ce 07 juin dernier à Paris... Seulement la SNCF en a décidé autrement, et je n'ai malheureusement pas réussi à concrétiser la moindre des solutions que j'avais pourtant envisagées... Qu'à cela ne tienne, je me suis donc ruée sur le format numérique le jour même de sa sortie et l'ai lu dans la nuit qui a suivi, car vous savez bien que, si un train parvient à m'arrêter, rien ne vient entamer mon caractère déterminé !

Moi qui ne suis pourtant pas fan de la côte d'Azur, je me suis finalement laissée séduire par la belle ville de Saint-Tropez dans laquelle l'auteure nous invite à séjourner en compagnie de Romy. Mais si la Méditerranée ne connaît pas le phénomène de marée, ce n'est pas le cas de notre héroïne qui ne va décidément pas voir la vague de la déconvenue foncer sur elle à vitesse grand V pour lui faire boire la tasse de l'amertume et de la déception avant de l'emporter au large pour une nouvelle vie au coeur de la Capitale. Sous couvert d'une histoire pleine de fraicheur, teintée d'humour et de légèreté, l'auteure ne manque pas de nous faire passer un message particulièrement fort sur notre façon de conduire notre existence sans forcément regarder la route de la vie. Pourtant des chaos sont à craindre, des revirements et des péripéties aussi... Mais qui a dit que la vie était un long fleuve tranquille aussi ?!
Alors on fait connaissance avec Romy pour ensuite partir avec elle à la poursuite du bonheur en rejoignant Paris... Si la vie lui a joué quelques tours jusqu'ici, elle n'entend plus laisser sa vie courir sans elle désormais ! La partie ne s'annonce pas facile mais c'est une battante notre Romy ! Naïve parfois, à faire l'autruche et se bercer d'illusions... Mais toujours capable de rebondir pour sauter plus fort, plus haut... Alors on s'attache à Romy, on la soutient et on l'encourage, tant on aspire à la voir réaliser ses rêves tout en se réalisant elle-même par la même occasion... Oui on s'attache à Romy, parce qu'elle nous ressemble un peu aussi, parce qu'on se retrouve en elle, tant on a de facilité à s'identifier à elle... Parce qu'on n'a tous rêvée d'une vie qui, tout compte fait, ne s'annonce pas aussi parfaite qu'on avait pu l'imaginer...
Et tandis qu'on se plaît à voir évoluer notre chère Romy parmi toute une galerie de personnages qui ne sont pas en reste, on s'immisce dans ce petit monde avec une déconcertante facilité, on s'intègre sans délai dans leur quotidien chargé d'émotions, on se familiarise avec eux à tel point qu'on s'en fait des amis... Et on ne voit pas le temps passer que la fin est déjà arrivée... Et c'est à regret que vient déjà l'heure de se quitter...
Parce que cette histoire fort bien construite est en outre servie par une plume qu'on reconnaît bien, particulièrement fluide et agréable, pleine de fraicheur et de dynamisme, un style pétillant et savoureux, empreint d'amour et d'humour dont on se régale de tous les instants...

En bref, un roman touchant et plein d'optimisme dont je vous laisse savourer les pages sur la plage de Saint-Tropez ou à Paris à la terrasse d'un café... Partout où vous le souhaiterez !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire