mercredi 13 juin 2018

Chroniques 2018 \ Récidive de Sonja Delzongle


Cri du coeur pour un coup de coeur : "Récidive" de Sonja Delzongle paru aux éditions Denoël et au format poche chez Folio.
 
Le pitch : A Saint-Malo, Erwan Kardec regarde la mer et l'horizon. Il vient de sortir de prison, après avoir purgé une lourde peine pour avoir tué sa femme devant sa fille... Hanah, qui l'a dénoncé... Et Outre-Atlantique justement, c'est Hanah Baxter qui apprend la libération de son père... Au plus profond d'elle-même, elle sait qu'il va la chercher, la traquer pour la débusquer... Et se venger... Le moment est venu d'affronter son passé... Ses démons... Son secret...
 
Ne vous fiez pas à l'apparente simplicité de ce résumé, la réalité de cette intrigue est bien plus complexe qu'il n'y paraît... Parce qu'il s'agit là d'un roman de Sonja Delzongle, une auteure face à qui j'aurai de nouveau le trac sans doute, tant son talent m'impressionne... Une auteure dont je dévore depuis peu la bibliographie après mon coup de coeur pour "Dust", renouvelé pour "Quand la neige danse"... Est-il seulement possible de le tripler ? Et bien oui mes chers amis, et pas qu'un peu s'il vous plaît !
 
Troisième opus des aventures de la célèbre profileuse Hanah Baxter... Et pourtant l'auteure parvient toujours à se renouveler pour nous surprendre et nous épater... Car cette fois-ci ce n'est pas vraiment la profileuse qu'on va suivre, non... C'est Hanah... Oui, Hanah et son passé mouvementé, son enfance traumatisée, Hanah dans toute sa profondeur et son intimité... Hanah dans toute sa force et son caractère mais aussi ses faiblesses et ses failles... Hanah et son secret, tout ce qui fait sa complexité... Hanah dans toute sa splendeur émotionnelle, ses sentiments et ses fragilités... Hanah, profileuse mais avant tout femme particulièrement touchante de crédibilité, bouleversante de sensibilité à laquelle on s'est tant attaché...
Bien sûr il sera question d'Hanah et son père, de passé, de souvenirs, de mémoire, de haine et de vengeance... Oui mais pas seulement car nous sommes là dans un thriller dont l'intrigue est particulièrement complexe et bien ficelée, travaillée avec une incroyable minutie pour une tension palpable et un suspense soutenable. Nous y croiserons également Yvan Maurice avec son père, une enquête et des meurtres... Nous y parlerons aussi d'un naufrage vieux d'un siècle au large de Saint-Malo... Nous parlerons encore d'homosexualité mais d'amour surtout, et d'acceptation de soi comme du regard des autres... Nous avons tant de choses à voir, à lire et à vivre dans ce bouquin qu'il serait sacrilège de trop vous en dévoiler, ce d'autant plus qu'une fois commencé, celui-ci s'avère impossible à lâcher.
Encore une fois l'auteure nous livre toute une galerie de personnages particulièrement bien campés, richement dépeints, fort étoffés... Et pourtant on n'a d'yeux que pour Hanah qui retrouve le centre de la scène et de notre attention... Car on sent bien que l'auteure y a mis tout son coeur et ses tripes pour nous livrer une intrigue des plus impressionnantes qui soient qui nous captive d'un bout à l'autre et nous submerge d'émotions une fois parvenu au point final... Parce qu'au delà du fond et des personnages, c'est bien la plume de l'auteure qui nous emporte, nous transporte et nous envoûte, parce qu'elle est aussi belle qu'addictive, son style aussi vif qu'efficace, pour une plongée en apnée dans une histoire passionnante dont on ressort essoufflé parce qu'on a oublié de respirer...
 
En bref, une intrigue époustouflante livrée par une auteure dont le talent n'est décidément plus à démontrer... Le plus dur sera désormais de résister à la tentation que représente face à moi "Boréal"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire