dimanche 8 juillet 2018

Chroniques 2018 \ Absolument dé-bor-dée de Zoé Shepard


Un sympathique bouquin pour amuser la galerie : "Absolument dé-bor-dée" de Zoé Shepard, aux éditions Albin Michel et au format poche chez Points.
 
Le pitch : A Bac + 8, Zoé intègre les services d'une mairie de province et se retrouve confrontée à une triste réalité : Celle où les fonctionnaires font à grand peine 35 heures... En un mois...
 
Inutile d'en rajouter dans ce petit résumé, vous en savez bien assez pour savoir de quoi il va retourner et c'est plus amusant à découvrir ainsi. Repéré dès sa sortie, j'avais finalement évité ce livre tant il avait fait parler de lui, préférant d'abord laisser retomber l'attention pour m'emparer de lui... L'ayant finalement relégué au fin fond de ma mémoire, c'est une collègue qui l'a exhumé de sa propre bibliothèque pour me le prêter et ainsi le rappeler à mon bon souvenir... Il y a de cela au moins un an déjà... Aussi je profite enfin d'un peu de temps libre pour lui consacrer les quelques heures requises à sa lecture promise...
 
N'y allons pas par quatre chemins, entre ces pages l'auteure se moque allègrement de la fonction publique territoriale dont elle fait partie. Si je doute quand même de la véracité des scènes décrites par l'auteure - ou à tout le moins a-t-elle dû exagérer le trait tant ça paraît vraiment gros - C'est un festival de situations absurdes et hilarantes... Pour peu qu'on n'en fasse pas les frais, cela va sans dire...
Tournant à la dérision ses collègues comme ses supérieurs hiérarchiques, l'auteure en profite ainsi pour dénoncer les dysfonctionnements de la fonction publique territoriale en nous présentant des personnages qui sont de véritables sketches à eux seuls.
Si ce livre aurait peut-être mérité d'être un peu plus court car finalement lassant, il n'en reste pas moins qu'on passe un bon moment de lecture grâce à cette plume fluide et caustique, ce style soigné et impertinent qui permet une lecture rapide et distrayante.
 
En bref, un petit bouquin qui fait rire au détriment des services publics territoriaux qui n'ont qu'à bien se tenir...!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire