samedi 21 juillet 2018

Chroniques 2018 \ Ad Unum de Didier Fossey


Ou comment rester pendue aux lignes d'un auteur jusqu'à la dernière : "Ad Unum" de Didier Fossey, paru aux éditions Flamant Noir.

Le pitch : En plein hiver, c'est une macabre découverte qui attend la Capitale et ses forces de l'ordre. En effet on retrouve dans un box le cadavre d'un homme pendu, les mains liées, portant sur le font l'inscription "Ad Unum". Tout laisse à penser que la victime, connue des services de police et de justice, a fait l'objet d'une sinistre exécution... La troisième de ce type pour le Commandant Le Guenn et son équipe...

Vous dire que je suis ravie de retrouver la plume de Didier Fossey relève tout simplement de l'euphémisme ! Et pour cause : Découvert avec "Burn out" en février dernier, j'eus un vrai pour coup de coeur pour cet auteur et c'est presque sans délai que je me plongeais alors dans "Tr@que sur le Web"... Depuis j''ai joué une exaspérante partie de cache-cache avec l'auteur puisque nous avons réussi l'improbable exploit de nous trouver sur des salons presque chaque week-end depuis des mois... Oui, mais pas les mêmes ! Il a même eu le temps de sortir un nouvel opus des aventures du Commandant Le Guenn avant que je ne finisse pas l'attraper, à Saint-Maur en Poche précisément, me procurant alors les deux titres qui me manquaient : Pas folle la lectrice ! Suivant méticuleusement les conseils de l'auteur, je me suis donc plongée dans "Ad Unum"...

Et ça n'a pas manqué, je ne me suis pas méfiée et me suis directement jetée dans ce traquenard littéraire. En effet l'auteur nous entraîne sans délai au coeur d'une intrigue particulièrement sombre et machiavélique... Un procès, un justicier, un policier... Une enquête et la mort qui s'invite pour entamer les hostilités. Le ton est donné, l'action est lancée et le lecteur ne peut dès lors plus décrocher de ce polar diablement bien pensé, rondement mené et incroyablement maîtrisé d'un bout à l'autre du récit.
Mais au delà de l'intrigue, c'est l'aspect foncièrement humain et particulièrement réaliste qu'on se plaît à retrouver dans ces polars écrits par un homme du terrain qui ne fait pas dans le voyeurisme. Dès lors on réintègre avec plaisir et sans la moindre difficulté l'équipe du Commandant Le Guenn, des policiers "normaux" et solidaires, franchement crédibles qui nous offrent plus qu'une lecture mais presque un stage en immersion totale et complète à leurs côtés pour une expérience hors du commun. Mais l'aspect humain et psychologique prend une toute autre dimension lorsqu'on s'intéresse à Mathias... Non je ne vous dirai pas qui c'est (Non mais vous m'avez pris pour qui ?!), simplement que les flashbacks savamment distillés par l'auteur au fil  des chapitres nous permettent plus ou moins d'appréhender sa personnalité...  
Et parce que le tout est servi par une plume aussi efficace qu'addictive, un style aussi prenant qu'entraînant, rythmé par des chapitres courts rendant la tension palpable et le suspense insoutenable, ce livre en devient un véritable page-turner aussi haletant que trépidant.
 
En bref, un auteur de talent pour un polar captivant : Combo gagnant pour passer au suivant... Ca tombe bien, je l'ai juste sous la main !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire