dimanche 22 juillet 2018

Chroniques 2018 \ Devoir de mémoire d'Eric Dupuis


Une deuxième enquête toute aussi brillante et prenante que la précédente : "Devoir de mémoire" d'Eric Dupuis, aux éditions Ravet-Anceau.
 
Le pitch : A 90 ans, Edith Cuvelier a décidé de se barricader au sein de son domicile, menaçant d'un fusil quiconque voudrait rentrer chez elle. Démunis face au comportement irrationnel de la vieille femme malade, les forces de police, parmi lesquelles son fils venu de Paris, finissent par pénétrer au sein de la demeure... Et découvre Raymond, son mari, la gorge tranchée... Un meurtre qui n'est pas sans rappeler une affaire très ancienne... Où Edith apparaissait déjà... Mais si Edith semble être la coupable toute désignée, le Major Kaczmarek n'entend écarter aucune piste.
 
Rencontré à PolarLens en mars dernier sur les précieux conseils de la très charmante Clémence, c'est enthousiaste et ravie que je repartais munie d'un exemplaire dédicacé de son polar "Aussi noir que le charbon" tandis que ma mère se laissait tenter par "Devoir de mémoire", son dernier d'alors... Un polar que je lui ai volontiers chipé sitôt ma propre lecture terminée, trop heureuse de retrouver cette plume que j'ai tant apprécié !
 
Bien qu'utilisant les mêmes outils, c'est une intrigue bien différente de la précédente que l'auteur nous livre ici. Nous retrouvons bel et bien le bassin minier en alternant présent et passé, mais cette fois-ci nous plongeons dans les heures sombres de la Seconde Guerre Mondiale, à l'époque de l'Occupation et de la Résistance particulièrement bien relatées. Avec une coupable qui ne semble faire aucun doute, l'enquête s'annonce pourtant compliquée lorsque l'ombre du passé vient lui faire écho. Dès lors les deux périodes se mêlent et s'emmêlent pour éclairer un récit particulièrement bien construit et captivant. Les pistes ne manquent décidément pas et les suspects non plus... Ajoutons à cela un grand nombre de rebondissements et vous succomberez à un suspense de tous les instants.
Si je ne m'attendais vraiment pas à rencontrer de nouveau Iwan Kaczmarek dans le présent opus, la surprise fut belle et les retrouvailles chaleureuses. De par son expérience professionnelle, l'auteur a su nous livrer une intrigue bien ficelée agrémentée de personnages particulièrement réalistes et bien campés, souvent dotés d'une certaine charge émotionnelle, de quoi insuffler à son récit une dimension sociale et humaine non négligeable.
Servie par une plume particulièrement fluide, efficace et agréable, un style vif, soigné et entraînant, l'intrigue n'en est que plus prenante et la lecture plus passionnante.
 
En bref, c'est avec un réel plaisir que je me suis plongée dans la bibliographie d'Eric Dupuis, laquelle contient désormais un nouveau titre, d'ores et déjà dans ma ligne de mire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire