mardi 24 juillet 2018

Chroniques 2018 \ La nuit des trente d'Eric Metzger

 

C'est un court roman mais l'histoire de la vie : "La nuit des trente" d'Eric Metzger, paru dans la collection "L'Arpenteur" aux éditions Gallimard et chez Folio.
 
Le pitch : Ce soir Félix a trente ans... Il a reçu de nombreux sms sans leur répondre pour autant... Il ne l'a pas dit à ses collègues mais va volontiers boire un verre avec eux pour au moins fêter la fin de la semaine... Avant de déambuler toute la nuit dans les rues de Paris... Explorant ainsi la Capitale... Cette trentaine qui se profile... Et sa vie toute entière aussi...
 
Outrez-vous si vous voulez, moi je l'avoue sans honte aucune : Je ne connaissais pas ce jeune Monsieur avant de le rencontrer au Salon "Sous les pavés, les livres !" organisé par la librairie Saint-Pierre à Senlis le 09 juin dernier... Non les amis, ne regardant pas la télé en dehors de "La Grande Librairie", je ne savais rien de ses liens avec le petit comme le grand écran, j'ignorais tout du journaliste un brin loufoque et déjanté formant apparemment un célèbre duo avec Quentin pour l'émission "Quotidien"... Non c'est bel et bien le hasard qui m'a entraînée sur son stand pour y découvrir ce petit livre dont le titre m'a tout de suite interpellée...
 
Car figurez-vous que je franchirai la barre des trente ans d'ici la fin de l'année tandis que ma meilleure amie vient justement de passer ce cap de la trentaine il y a quelques semaines à peine... Mais tandis que je les aborde avec un certaine optimisme, c'est avec aigreur que Laura vient d'accueillir les siens... Alors quoi ? Y a-t-il une réaction type face à cet âge fatidique ? C'est dans cet état d'esprit que je me procurais donc ce court roman, curieuse de savoir comment cet auteur, plus âgé que moi de seulement quelques années, avait pu envisager les choses et les retranscrire sur papier...
 
Car derrière ce joyeux luron que vous semblez tous connaître se cache surtout une plume comme j'en ai rarement vue... Si le roman est court, il est d'une grande intensité, l'auteur parvenant à retenir toute notre attention dès la première page tournée. Au delà de ce superbe titre si judicieusement trouvé, l'auteur nous conte le trentième anniversaire de Félix... Un anniversaire qu'il célèbre intérieurement et hors du temps... Un nouvel âge qu'il semble considérer comme une épreuve et qui le pousse inconsciemment à établir un premier bilan... Car oui, sans même s'en rendre compte, Félix a intégré le monde des adultes... Passant de la Fac et ses soirées bien arrosées à la vie active et cette routine qui s'installe, l'air de rien... Car oui, le temps passe décidément bien vite et à peine se retourne-t-on sur le chemin de la vie qu'une décennie est déjà passée... Trop tard, la vingtaine, son insouciance et sa légèreté sont déjà de prégnants mais lointains souvenirs...
On s'identifie ainsi à Félix sans la moindre difficulté tant il nous ressemble et nous fait écho... C'est un lâche qui s'assume avec courage, un héros de l'ordinaire, un héros du quotidien, un héros qui pourrait être vous, qui pourrait être moi, un héros dont on partage facilement les péripéties comme les réflexions et avec qui le lecteur finira par établir un premier bilan, lui aussi...
Une histoire qui nous est si bien contée qu'on la vit bien plutôt qu'on la lit... On se croirait attablé avec l'auteur à boire un de ces fameux verres à la terrasse d'un café... On s'enivre au gré des substances absorbées et on ne parvient pas à lâcher ce bouquin avant de l'avoir terminé... Avant d'aboutir à cet ultime chapitre qui m'a tant déroutée...
Et parce qu'on a tous un fantôme qui nous hante, avec plus ou moins de force au gré de nos humeurs, de nos émotions, de nos sentiments, pensées et souvenirs se bousculent dans notre tête à l'instar de notre protagoniste... Nombre de sujets particulièrement forts sont ainsi abordés, d'une plume fluide et spontanée, empreinte de sincérité, d'authenticité... D'un style plaisant, empreint de finesse, d'humour et de légèreté qu'on prend plaisir à lire et à savourer pour une lecture qui fera réfléchir bien longtemps après l'avoir refermée...
 
En bref, une lecture aussi simple que prenante, aussi belle que touchante... Que j'aurai encore en tête quand viendra mon tour d'avoir trente ans tant elle m'a marquée...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire