lundi 30 juillet 2018

Chroniques 2018 \ Le Labyrinthe des Esprits de Carlos Ruiz Zafon


Plus qu'un roman... Un chef d'œuvre ! Plus qu'un auteur... Un écrivain de talent : "Le labyrinthe des esprits" de Carlos Ruiz Zafon, paru aux éditions Actes Sud.

Le pitch : Dans l'Espagne Franquiste, la disparition d'un Ministre dans de curieuses circonstances provoque bien des incidents. Pour mener à bien cette délicate enquête dont elle a la charge avec le capitaine Vargas, la jeune et belle Alicia Gris quitte la capitale espagnole pour rejoindre Barcelone, et notamment la librairie de Daniel Sempere qui cherche à retranscrire les sombres évènements de ces dernières années...

Il est des auteurs et leurs romans qui marquent à jamais une vie... Et Carlos Ruiz Zafon fait incontestablement partie de cette catégorie. Découvert il y a une dizaine d'années avec "L'ombre du vent" que j'ai lu sur un des précieux conseils de mon compagnon, je pense avoir depuis dévoré la majeure partie de sa bibliographie, et notamment les tomes suivants de la saga du "Cimetière des Livres Oubliés"... Jamais mon amour ne fut désavoué pour cette plume subtile et sublime, aussi c'est avec un immense plaisir que je l'ai donc retrouvée pour un quatrième tome de cette fameuse et magnifique série...
 
Retour à Barcelone... Une ville profondément meurtrie mais toujours aussi belle et rebelle, dont l'auteur se fait le plus passionnant des guides tant il maîtrise le sujet et sait vous la livrer dans toute envoûtante réalité pour une immersion historique et authentique, complète et unique...
Retour à Barcelone... Une ville où il n'a pas toujours fait bon être opposant ou même artiste... Presque un personnage à part entière, plein de secrets et de mystères, de mensonges et de trahisons qu'il est souvent dangereux de côtoyer...
Retour à Barcelone... En compagnie de Daniel Sempere, ce jeune garçon qui a bien grandi depuis qu'on l'a rencontré dans "L'ombre du vent" et sa visite au Cimetière des Livres oubliés... Il est adulte et libraire désormais, mais toujours en proie à son douloureux passé, toujours hanté par la mort de sa mère nimbée d'une ombre qu'il entend bien dissiper...
Retour à Barcelone... En compagnie d'Alicia Gris aussi, cette jeune femme à laquelle on a tôt fait de s'intéresser pour la suivre au gré de ses investigations et autres déambulations au coeur de cette fascinante cité... Un personnage richement étoffé et particulièrement bien campé, elle aussi profondément meurtrie, dont les blessures du passé la font encore souffrir aujourd'hui... Pour autant la demoiselle est courageuse, forte, déterminée, ce qui la rend d'autant plus captivante et belle...
Retour à Barcelone... Au coeur d'une œuvre certes complexe mais tellement passionnante et servie par une plume d'une beauté qui n'a d'égale que sa richesse... Tel un grand mage, l'auteur nous ensorcelle et nous plonge dans son univers pour une lecture d'une rare intensité...
Retour à Barcelone... Et ce fameux Cimetières des Livres Oubliés... Un lieu mythique et mystérieux pour un hommage au livre et à la littérature des plus prodigieux... Si le cycle s'achève et nous ferme jamais ses portes, c'est avec regret qu'on se voit contraint de le quitter tant les souvenirs qu'il nous laisse sont forts et gravés à jamais dans la mémoire de nombreux lecteurs passionnés...
 
En bref, un retour à Barcelone dont on se souviendra longtemps encore, qui se termine sur ces quelques mots d'une chronique de bien piètre qualité comparé à ce roman noir époustouflant... Magistral et bluffant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire