mardi 25 septembre 2018

Chroniques 2018 \ Dino Hunter d'Olivier Saraja


Quand les Men in Black s'invitent à Jurassik Park, on obtient un roman pulp plein de peps : "Dino Hunter" d'Olivier Saraja, auparavant publié chez Walrus et désormais disponible aux éditions du 38, en lice pour le Prix des Auteurs Inconnus dans la catégorie Imaginaire.
 
Le pitch : Vétéran solitaire et excentrique, Buck est devenu guide dans les brûlantes contrées du Texas. C'est ainsi qu'il prend en charge Amanda, jeune chercheuse qui vient de louer ses services en vue d'une petite expédition scientifique sur les rives du Rio Grande. Seulement les choses ne se déroulent pas tout à fait comme prévu et, depuis le ciel, est lancée une invasion d'animaux tout droit revenus de l'ère préhistorique... Pour Buck, qui n'est pas un guide comme les autres, il est temps de reprendre les armes...
 
Une histoire mêlant extra-terrestres et dinosaures... Il fallait l'imaginer, il fallait l'oser, il fallait l'assumer... Et je dois avouer que le pari n'était pas gagné quand j'ai découvert la chose à l'occasion des sélections pour le Prix des Auteurs Inconnus, nouvelle édition... J'ai beau être membre du jury dans la catégorie "Imaginaire", un tel combo me faisait craindre l'overdose, et c'est franchement dubitative que je m'étais finalement plongée dans l'extrait mis à ma disposition... Pour en ressortir surprise... Et séduite !
 
Car aussi incroyable que cela puisse paraître : oui, ça fonctionne ! L'auteur combine en effet le génie à la folie pour nous offrir une intrigue complètement déjantée mais franchement bien ficelée et admirablement maîtrisée d'un bout à l'autre du récit. Double invasion et chaos obligent, il n'y a pas de temps à perdre, aussi l'auteur ne ménage pas son lecteur et le rend complice de son délire en l'entraînant sans délai au coeur de cette folle aventure, dans laquelle ce dernier se laisse embarquer sans réfléchir pour son plus grand plaisir. Beaucoup d'action, de nombreux rebondissements et autres folles péripéties, le tout sous couvert d'un humour décapant pour une lecture dynamique et détonante !
Si les personnages sont peu nombreux, ils s'avèrent tous intéressants et dépeints avec une certaine profondeur, au premier rang desquels notre Dino Hunter en chef Buck, qu'on apprend à connaître au moyen de quelques flashbacks savamment distillés. Si sa quête vire à l'obsession, c'est que le vétéran a déjà tâté du dino dans une autre vie et n'entend pas s'avouer vaincu sans avoir cassé du monstre de la période jurassique.
Conduit à un rythme effréné et servi par une plume vive, pétillante, un style tout aussi nerveux et fluide, le roman n'est pas très long mais procure largement ce qu'il faut de sensations fortes et de plaisir pour ne jamais laisser place à l'ennui.
 
En bref, un roman fun et fort surprenant pour un moment de lecture particulièrement plaisant en perspective !

Plus d'infos sur l'auteur ? C'est par ici : 

Plus d'infos sur le Prix des auteurs inconnus auquel il participe ? C'est par là :  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire