vendredi 26 octobre 2018

Chroniques 2018 \ Dompteur d'anges de Claire Favan

 
Le machiavélisme et la noirceur au sommet sous la plume de la Reine du thriller psychologique : "Dompteur d'anges" de Claire Favan, paru aux éditions Robert Laffont dans la collection La Bête Noire et au format poche chez Pocket.

Le pitch : Même l'Enfer doit avoir des allures de Paradis pour Max Ender, incarcéré pour un crime qu'il n'a pas commis, devenu le souffre-douleurs de la prison toute entière et même pire... Une fois innocenté, c'est un autre homme qui recouvre la liberté... Un homme dévasté, rongé par la colère et la haine, assoiffé de vengeance et déterminé à l'assouvir... En utilisant la progéniture de ses bourreaux comme bras armé...

S'il est bien une auteure à qui il ne faut pas chercher de noises, c'est décidément Claire Favan... Ses idées sont terribles, leur efficacité redoutable... J'ai ainsi pu le découvrir au travers de sa bibliographie dont je crois bien être arrivée au bout, exception faite de son "petit" dernier, fraichement paru mais différent semble-t-il... Nous verrons cela le moment venu : Pour l'heure occupons-nous du présent titre dont je ne suis pas encore revenue...

En effet l'auteure nous entraîne ici au coeur d'une intrigue qui, si elle a pu me rappeler "Le tueur intime" de prime abord et "Serre-moi fort" sur la structure, se révèle encore bien plus tordue, bien plus machiavélique que ces deux titres... Oui mes chers amis : C'est étonnant mais bien possible...
Il est ici question de vengeance, une vengeance que le lecteur pourra comprendre au regard des atrocités subies... Car le bourreau ne serait sans doute jamais devenu bourreau s'il n'avait pas auparavant été victime de ses victimes... Vous me suivez ? Bon, c'est normal, c'est facile...
Non, là où le bouquin nous glace le sang et nous fait craindre le pire (et à raison, je vous préviens de suite !), c'est quant à la mise à exécution de cette vengeance, particulièrement retorse, cruelle et inédite... Dont je n'entends cependant pas vous parler plus avant, préférant vous laisser découvrir toute l'horreur de la situation... Ce d'autant plus que tout ne se passe pas comme prévu...
Et alors même qu'il connaît pourtant bien l'auteure au bout du sixième titre, le lecteur se laisse encore une fois happer par cette intrigue pleine d'émotions, de suspense et de rebondissements, emporter par cette tension qui ne cesse de grimper au fil des pages tandis qu'il nourrit à l'encontre des personnages des sentiments ambivalents, embarquer par cette plume particulièrement fluide et aiguisée, ce style d'une remarquable intensité...
 
En bref, encore un page-turner qui prend aux tripes et qu'on ne parvient à lâcher qu'une fois le point final arrivé... Inexorablement, Claire Favan est une auteure de grand talent dont je ne suis pas encore rassasiée...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire