mardi 2 octobre 2018

Chroniques 2018 \ Le tueur intime de Claire Favan


Un premier polar inattendu et percutant : "Le tueur intime" de Claire Favan, paru aux éditions Les nouveaux auteurs et au format poche aux éditions Points.
 
Le pitch : La vie du jeune Will Edwards est un enfer. Martyrisé au lycée comme à la maison, l'ado se replie sur lui-même pour encaisser les diverses agressions quotidiennes. Si l'arrivée de Samantha dans sa classe raisonne en lui comme une lueur d'espoir, l'embellie n'est que de courte durée et la déception fatale... La vengeance a sonné, Will Edwards va changer et bientôt c'est sur les autres que l'enfer va s'abattre...
 
De Claire Favan j'ai tous les bouquins... Alors pourquoi n'en avais-je encore lus aucun ? Telle est la question ! Parce que je ne pouvais plus laisser perdurer pareille situation, j'ai décidé de lui consacrer mon mois d'octobre... Restait à choisir un premier titre pour démarrer... Et commencer par le commencement me semblait le plus adapté... C'est ainsi que je me plongeais dans ce premier polar... Et je peux vous dire qu'il n'a pas gagné le Prix VSD du Polar 2010 par hasard !  
 
Car avec une trame d'apparence assez classique, l'auteure nous construit une intrigue particulièrement machiavélique et originale... Pas de suspense sur l'identité du coupable ici, puisqu'on suit précisément les pas d'un tueur en série. Et pourtant le lecteur restera tenu en haleine d'un bout à l'autre du récit car la tension est ailleurs... Non, la tension vient d'ailleurs : Ou comment une victime peut se métamorphoser en serial killer... Un monstre dont on retrace et redoute l'évolution, ce qui nous offre un coup d'avance sur les services d'enquête... Une enquête qui va d'ailleurs piétiner jusqu'à l'arrivée d'un nouveau profileur...
Au delà de cette intrigue diablement bien maîtrisée et détaillée, c'est dans les personnages et leur complexe personnalité que tient toute la force du bouquin. Ici l'accent est clairement mis sur la psychologie de nos protagonistes, aussi l'auteure nous entraîne dans les pensées les plus profondes et intimes de notre dangereux prédateur... Et au coeur même de l'enquête par la même occasion, car tous les personnages sont richement étoffés et dignes d'intérêt sans exception.
Si l'auteure n'épargne décidément pas son lecteur, ce dernier se révélera pourtant incapable de s'échapper de ces pages sans en connaître la tonitruante fin, et ce malgré les scènes violentes auxquelles ils se trouve confronté, servi par une plume impressionnante et un style efficace.
 
En bref, pari audacieux mais réussi pour ce premier polar particulièrement captivant ! Quant à moi je m'en vais dénicher la suite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire