lundi 5 novembre 2018

Bilan d'octobre et lancement de novembre... C'est le jour du Club de Lecture Virtuel !

Est-ce moi ou ce mois d'octobre était décidément trop pressé pour que je puisse seulement le voir filer ?! Et là vous imaginez votre petite blogueuse déjantée courir après le train du Grand Sablier... Je l'ai manifestement loupé, soit : Nous verrons donc le mois prochain ce qu'il en est... 
Mais j'y pense... Le mois prochain : Nous y sommes déjà ! Novembre est donc arrivé avec mon premier marathon, ma jolie trentaine et ma grosse surprise dans ses bagages... Mes amis c'est officiel : Nous n'aurons pas le temps de nous ennuyer ! Mais démarrons plutôt en douceur en ce premier lundi du mois : L'heure est au bilan puis au lancement de mon petit Club de lecture Virtuel, et je n'en suis pas peu fière !
Une deuxième édition qui s'achève déjà avec à peine moins de participants que la précédente : En effet nous étions treize participants à l'inscription... Un nombre qui ne s'invente pas quand il s'agit de se faire quelques frayeurs et de célébrer Halloween ! Rassurez-vous cependant mes chers amis, nous avons perdu deux participants en cours de route mais ils sont toujours en vie, ils ont juste manqué de temps pour boucler leur lecture dans les délais impartis ! Onze participants ont donc survécu à ce mois de l'épouvante et ont fièrement franchi la ligne d'arrivée pour nous parler de leur lecture ce mois-ci... Et alors ? Se sont-ils seulement fait peur... Ou pas ? La réponse se trouve ci-dessous mes chers amis !  
  • Plus on est de fous, plus on lit ! Aussi est-ce avec un plaisir sincère et curieux que j'ai retrouvé deux lectrices différentes pour un même livre... Et deux avis plutôt positifs ! Marine et Lolo ont donc eu l'audace de se plonger dans "Le Signal", le dernier roman de Maxime Chattam paru aux éditions Albin Michel le 24 octobre dernier :
Quatrième de couverture...

La famille Spencer vient de s'installer à Mahingan Falls. Un havre de paix. Du moins c'est ce qu'ils pensaient....
Meurtres sordides, conversations téléphoniques brouillées par des hurlements inhumains et puis ces vieilles rumeurs de sorcellerie et ce quelque chose d'effrayant dans la forêt qui pourchasse leurs adolescents...
Comment le shérif dépassé va-t-il gérer cette situation inédite ?
Ils ne le savent pas encore mais ça n'est que le début...
Avez-vous déjà eu vraiment peur en lisant un livre ?
 
Pourquoi avoir choisi ce titre ?
- Marine : J'ai choisi ce titre parce que je suis une fan inconditionnelle de Maxime Chattam, j'ai tous ses livres dans ma bibliothèque ! Même s'il sortait assez tard sur le mois d'octobre, je savais que j'allais l'acheter dès sa sortie et le lire sans attendre : La preuve !
- Laurence : Maxime Chattam est pour moi l'auteur qui m'a fait vivre des moments de terreur avec "La trilogie du Mal" parue en 2004. A l'époque je lisais très peu de thrillers, préférant les sagas familiales et c'est cette trilogie qui me donna l'envie de lire un tout autre style.
Depuis, je n'avais plus rien lu de cet auteur. Même si je suivais son actualité surtout ces dernières années, les avis stipulaient que son style était devenu différent donc cela ne m'attirait pas forcément. En juin dernier, lors de ma visite à St Maur en poche, j'ai eu la chance d'assister à la scène littéraire qui lui était consacrée. Il a bien sûr évoqué "Le signal" et cela m'a vraiment donné envie de le lire, l'horreur, le suspense, le surnaturel étant au rendez-vous.
 
Qu'avez-vous pensé de votre lecture ?
- Marine : Alors je n'ai pas eu peur à la lecture de ce livre mais il n'empêche que c'est un excellent roman appartenant au genre de l'horreur, qui reprend tous ses codes et dans lequel on trouvera même de nombreux clins d'œil à d'autres œuvres. J'ai retrouvé avec plaisir la plume magistrale et puissante de Maxime Chattam, qui sait installer une atmosphère sombre et menaçante, et fait grimper la tension au fil des pages. L'intrigue est si dense qu'il est impossible de lâcher sa lecture en cours de route, une lecture plus rapide qu'on peut le penser quand on voit la taille du livre. Je tiens enfin à souligner que l'objet-livre lui-même est magnifique !
- Laurence : Je n'irais pas jusqu'à dire que la peur fut au rendez-vous, enfin pas pour ma part. Mais l'envie d'avoir rapidement l'explication des disparitions, des meurtres, des suicides inexpliqués et ces bruits tels des cris de détresse qui terrorisent à plusieurs reprises les habitants fut surtout très forte.
Au final ce fut une petite semaine de lecture agréable où j’ai retrouvé avec plaisir l’écriture de Maxime Chattam, mais qui ne m’a absolument pas fait peur. Un petit bémol cependant, quelques longueurs, même si l’histoire a besoin de se mettre en place, trop d’événements semblables s’enchaînent et le plaisir de la lecture s’essouffle un peu. Cependant, n’hésitez pas à vous faire plaisir et à plonger dans les sombres recoins de Mahingan Falls.
Pour un avis plus en détails sur sa lecture, retrouvez donc la chronique de Laurence par ICI !
  • Poursuivons ensuite avec un auteur auquel deux lectrices ont succombé... Mais avec deux romans différents ! L'heureux élu n'est autre que mon coup de coeur de l'an dernier, j'ai nommé le grand et talentueux Sire Cédric/Cédric Sire ! Sophie s'est donc plongée dans la lecture dans son dernier roman, "Du feu de l'enfer", paru aux éditions Les Presses de la Cité, et plus récemment chez Pocket, le 08 mars dernier :
Quatrième de couverture...
Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et sœur. Un jour, l'une des combines d'Ariel tourne mal et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s'accumulent autour d'eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte, le capitaine Raynal s'intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l'épreuve les liens du sang.
 
Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Euh... Est-ce suffisant si je dis que c'est de ta faute ? ^^ Plus sérieusement j'ai suivi tes chroniques le concernant l'an dernier et tu m'as donnée envie de le découvrir, ce que je n'ai cependant pas encore fait... Ce Club de lecture était donc l'occasion !
 
Qu'avez-vous pensé de votre lecture ?
En un mot ? Whaou !!! A peine ma lecture démarrée, je me suis retrouvée au coeur de l'histoire et au coeur de l'action ! L'auteur ne nous laisse aucun répit et ne cesse de nous surprendre, rendant même le suspense infernal ! L'intrigue est tout bonnement machiavélique et une fin magistrale... Quant à la plume, elle est superbe, intense, puissante : Une vraie bombe ! Je comprends désormais ton coup de coeur et je ne compte pas non plus m'arrêter là ! Merci à Sire Cédric pour cette lecture et à toi pour la découverte !

  • Enchaînons sans tarder avec Hamida qui a choisi quant à elle de découvrir "Avec tes yeux", un roman plus ancien de Sire Cédric, également paru aux éditions Les Presses de la Cité et chez Pocket :

Quatrième de couverture...
Depuis quelque temps, Thomas n'arrive plus à dormir. D'épouvantables rêves le réveillent en sursaut et l'empêchent de se rendormir. Et si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il devient la proie d'étranges visions. Par les yeux d'un autre, il se voit torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.
 
Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Voilà longtemps que je souhaitais découvrir la plume de cet auteur dont je n'entends que du bien. Ton petit club de lecture m'a poussée à sauter le pas, restait à savoir avec quel titre... Et c'est finalement celui-ci qui m'a fait le plus envie.
 
Qu'avez-vous pensé de votre lecture ?
Une lecture haletante et prenante comme je les aime ! Une histoire flirtant dangereusement avec le paranormal et pourtant très bien ficelée, ce qui la rend d'autant plus crédible et inquiétante. Un livre excellent de la première à la dernière page de par la plume percutante de son auteur qui ne laisse aucune chance à son lecteur. Un livre qui m'a tenu éveillée jusque tard dans la nuit, incapable que j'étais de le lâcher en cours de route. Une lecture à ne manquer sous aucun prétexte !

  • Adorable lectrice qui me suit depuis mes débuts de blogueuse, et blogueuse à son tour, ma chère Marie-Julie a une nouvelle fois pris part à ce Club de lecture, décidant quant à elle de lire "Le Manuscrit inachevé" de Franck Thilliez, paru aux éditions Fleuve Noir le 03 mai dernier :

Quatrième de couverture...
Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin après une course poursuite avec la douane. Dans le coffre, le corps d'une femme. À la station-service où a été vu le conducteur pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l'homme n'est pas le propriétaire du véhicule.
Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L'institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. Sa vie ? Un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L'Inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d'Opale, et le traumatisme de l'enlèvement de sa fille Sarah. L'agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées.
 Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d'autres se pose : vers qui, vers quoi se tourner, quand l'unique vérité est que tout vous devient étranger ?
 
Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Je suis une grande fan de Frank Thilliez et j’avais acheté son dernier roman à sa sortie mais je n’avais pas encore eu le temps de le lire ! Le thème du Club de lecture de ce mois-ci était donc l’occasion parfaite de l’exhumer de ma PAL et j’aurais dû le faire bien avant.
 
Qu’avez-vous pensé de votre lecture ?
Avec ce thriller, l’auteur est vraiment allé loin dans la complexité de son intrigue et nous avons droit ici à une mise en abyme d’une mise en abyme, un roman à plusieurs niveaux façon "Inception" dans lequel il ne faut pas se perdre au début. Mais, Thilliez est tellement bon que le tout se met vite en place et, à travers de nombreux indices distillés dans le roman, il nous balade de rebondissement en rebondissement et nous manipule à chaque instant.
D’une écriture fluide et très cinématographique comme à son habitude, l’auteur maîtrise complètement son intrigue pourtant labyrinthique et la tension est bien présente. Certaines scènes sont bien gore et vous ne dormirez pas tout de suite si vous le lisez au crépuscule. Bref, Frank Thilliez réussit encore un tour de force en nous proposant ce thriller très tordu et engage une véritable partie d’échecs entre lui et le lecteur. Je vous laisse deviner qui gagne la partie et qui se retrouve abasourdi par la fin. N’hésitez pas, ce fut un vrai coup de cœur et vous ne le lâcherez pas !
Et pour un avis plus détaillé, la chronique de Marie-Julie vous attend par ICI !
  • Une autre lectrice et blogueuse particulièrement sympathique, qui me suit depuis mes débuts et renouvelle elle aussi l'expérience du Club de lecture ce mois-ci, c'est ma chère Aurore, laquelle a choisi un titre que je ne connais pas mais qui me tente bien, "La Maison bleu horizon" de Jean-Marc Dhainaut, paru aux éditions Taurnada le 29 juin 2017 :
Quatrième de couverture...
Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d'Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l'enquête bouleversante qui l'attend et les cauchemars qui vont le projeter au coeur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d'un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?
 
Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Ce qui m'a attirée en premier avec "La maison bleu horizon" est le fait que l'intrigue se passe pas très loin de là où j'ai grandi, dans la Somme. Parce qu'autant le dire tout de suite, les histoires de fantômes ce n'est pas trop mon truc. Pourtant le résumé de ce livre m'a titillée, et le fait que cela se passe à Villers-Bretonneux m'a fait espérer un lien avec la Première guerre mondiale (et quand c'est en lien avec l'Histoire, j'adhère !).

Qu'avez-vous pensé de votre lecture ?
Pourtant pas fan du genre en commençant le roman, je n'ai pas pu me détacher de l'histoire avant de tourner la dernière page. J'ai eu un véritable coup de coeur. La plume de l'auteur est telle que l'on vit à l'instar des personnages des moments de calme, de réflexion (mais que veut cet esprit ?) mais aussi les situations plus stressantes, angoissantes (comme le moment des manifestations paranormales). En plus de l’histoire de hantise (qui ne peut que plaire aux amateurs du genre), la part historique qui entoure ce livre est pertinente et enrichit grandement le récit. Les événements historiques y sont décrits avec précision, talent et exactitude.
Pour un avis plus détaillé d'Aurore sur sa lecture, je vous ai déniché la chronique qu'elle avait rédigé lors de sa première lecture, c'est par ICI !
  • Parmi mes fidèles qui me suivent dans mes folles aventures figurent également mes mordus préférés, à commencer par ma chère collègue Françoise qui a choisi "Les limbes" d'Olivier Bal, paru aux éditions De Saxus le 1er mars dernier :

Quatrième de couverture...
Vietnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu'il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s'est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu'il dort, il visite les songes des autres... Seuls les médicaments l'empêchent de rêver. Un an plus tard, un ancien frère d'armes, Nate Irving, vient frapper à sa porte. Il est venu le chercher pour participer à un projet secret sous la supervision de la CIA : Les Limbes. Direction une base perdue au fin fond de l'Alaska où James, accompagné d'autres individus dotés des mêmes capacités, va commencer à maîtriser ses aptitudes. Il découvrira ainsi qu'il peut non seulement explorer les rêves d'inconnus mais surtout en prendre le contrôle et les modifier. Mais certaines portes devraient rester fermées à jamais...
 
Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Essentiellement parce qu’il traite de l’inconscient et de la violence, de la curiosité, de l’appétit de pouvoir qui dort au fond de nous, de la manipulation, mais aussi pour son côté fantastique qui nous raconte quelque chose qui vient de la nuit des temps et qui a été expérimenté dans beaucoup de société primitives, mais dans un autre cadre, celui du sacré et du collectif…

Qu'avez-vous pensé de votre lecture ?
J'ai beaucoup aimé cette lecture, d’abord parce qu’il est très bien écrit, que la mise en scène de la descente aux enfers est absolument impressionnante et très belle, elle pourrait être mise en images…
Mais aussi parce qu’au-delà du chaos qui va prévaloir, il y a place pour l’amour, l’amitié et la solidarité lorsque l’obscurité s’est imposée, mise en images de façon magistrale..
Et parce que c’est au final une expérience d’inter communicabilité qu’il nous est donné de connaître, que seuls les rêves peuvent combler...
Il faut accomplir cet effrayant voyage, vous en sortirez "autre"
...
  • Mais parmi mes mordus préférés qui me soutiennent et m'assistent quant à certaines rubriques se trouve également ma chère Maman Roseline ! Fidèle parmi les fidèles, c'est dans ma PAL qu'elle a finalement pioché ce titre qui me fait de... L'œil, oui, depuis longtemps déjà : "Les yeux" de Slimane-Baptiste Berhoun, paru le 15 novembre 2017 aux éditions Bragelonne :

Quatrième de couverture...
Tout en haut du Plateau, le vent pouvait rendre fou.
On avait choisi d’y construire un asile. L’Orme : une grande bâtisse lugubre, battue par les vents et la neige. Même les bombardements de 44 n'avaient pu en venir à bout. À croire qu’il échappait à toute influence humaine.
Et des morts étranges, violentes, il y en avait toujours eu et il y en aurait encore, là-haut. D’ordinaire, personne ne venait s’en mêler. Ni la gendarmerie du Village, ni les réducteurs de tête de Paris.
Si on avait écouté les fous enfermés derrière les murs de l’Orme, on y aurait peut-être vu l’oeuvre d’un monstre. Mais les fous, ça ne s’écoute pas, ça se traite. Ce que le psycho-chirurgien à la tête des affaires médicales de l’établissement sait faire d’une main de fer. À l’abri des regards. À condition de parvenir à se débarrasser définitivement de cette trop curieuse disciple de Lacan venue fouiner dans les dossiers de ses malades.
 
Pourquoi avoir choisi ce titre ?
J'ai choisi ce titre par rapport au thème, mais aussi parce que tu nous l'avais proposé pour la prochaine lecture commune avec Laura. Ce n'est finalement pas celui qui a été retenu mais il me tentait bien, alors j'ai saisi l'occasion du Club de lecture pour le découvrir.
 
Qu'avez-vous pensé de votre lecture ?
Je ne suis vraiment pas déçue par mon choix, c'est un thriller fantastique qui fait froid dans le dos. Bien ficelée et efficace, l'intrigue nous tient en haleine toute la lecture durant, c'est un véritable page-turner particulièrement haletant en plus d'être enrichissant. Une plume fluide et agréable à lire, un auteur à découvrir !
 
  • Badia a elle aussi choisi de prendre part à l'aventure du Club de lecture ce mois-ci, en choisissant de rencontrer pour l'occasion "Le couple d'à côté" de Shari Lapena, parus aux éditions Les Presse de la Cité le 21 septembre 2017 :
Quatrième de couverture...
Ne vous fiez pas au bonheur de façade...
Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu'à cela ne tienne : ils emportent avec eux le babyphone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s'étire. La dernière fois qu'ils sont allés la voir, Cora dormait à poings fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l'impensable s'est produit : le berceau est vide.
Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s'arrête pas aux apparences... Qu'est-ce que l'enquête va bien pouvoir mettre au jour ?
 
Pourquoi avoir choisi ce titre ?
J'ai choisi ce livre car le titre a attisé ma curiosité. On devine un certain mystère et ça colle avec le thème...
 
Qu'avez-vous pensé de votre lecture ?
Ce roman m'a mise dans la peau d'un couple qui doit faire face à la disparition de son bébé... C'est un thriller qui nous accroche dès les premières pages. Le policier en charge de l'affaire va devoir débuter son enquête avec le peu d'indices qu'il décellera : la petite a littéralement disparue de son lit. On ira de surprises en surprises, rythmées par des révélations inattendues jusqu'à la toute fin... Je le recommande !
 
  • C'est avec grand plaisir que j'ai également vu ma copine blogueuse Hélène se joindre à l'aventure, ce d'autant plus qu'elle a choisi "1974" de ce cher Arnaud Codeville, roman autoédité publié le 1er mai 2016 :
Quatrième de couverture...
À Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès. La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause : elle serait hantée… Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse… Pour rien au monde, il n’aurait raté ce moment.
 
Pourquoi avoir choisi ce titre ? 
A l'origine je ne suis pas amatrice du genre horreur/frisson, et pourtant Arnaud Codeville est parvenu à me faire découvrir et apprécier le genre avec son premier roman "La tour de Sélénite". Halloween approchant, c'est donc sans hésiter qu'à la lecture du thème choisi par Aurélie pour ce mois d'octobre, mon choix s'est vite tourné vers "1974", le second livre écrit par cet auteur. D'autant qu'il traînait dans ma pile à lire depuis deux ans, je n'avais plus aucune excuse cette fois-ci ! 
 
Qu'avez-vous pensé de cette lecture ?
En un mot : effroyable ! Une lecture aussi effroyablement talentueuse qu'elle nous poursuit dans nos rêves une fois le sommeil venu ! J'ai une fois de plus été transportée par les descriptions affûtées de l'auteur qui nous donnent mal au ventre, nous hantent et nous dérangent parfois, allant jusqu'à nous terroriser à petit feu au fil des pages. L'intrigue est incroyablement bien ficelée et documentée. J'ai adoré ! 
  • Last but not least, ma chère Bookstagrameuse June n'a pas ménagé ses efforts pour ce Club de lecture en décidant de corser l'exercice et ainsi lire un titre... En VO ! C'est avec plaisir que je la laisse donc vous parler pour finir du livre "A touch of dead" de Charlaine Harris :
Quatrième de couverture...
"La première fois que l'on m'a demandé d'écrire une nouvelle autour de mon héroïne Sookie Stackhouse, je n'étais pas sûre d'y parvenir. La vie de Sookie, son histoire, sont si complexes que j'ignorais si j'étais capable de créer une fiction courte mais cohérente qui lui rende justice. [...] Je me suis bien amusée à écrire ces histoires. Certaines sont totalement joyeuses, d'autres plus sérieuses, mais elles éclairent toutes une petite facette de la vie de Sookie que je n'ai pas rapportée dans les romans. J'espère que vous éprouverez autant de plaisir à les lire que moi à les écrire." Charlaine Harris
 
Pourquoi ce livre ?
Il y a quelques années, j'ai découvert Charlaine Harris grâce à la série "True Blood". J'avais tellement aimé cet univers que j'avais acheté et dévoré les dix premiers tomes ! Ces derniers temps, je pensais justement faire une relecture de cette saga... Le destin a dû m'entendre puisque j'ai trouvé les deux premiers tomes en VO dans une boite à lire mais aussi ce recueil de nouvelles ! Je n'en connaissais même pas l'existence ! Du coup, j'ai trouvé tout ça parfait pour me lancer dans cette lecture pour le club ! 
 
Ce que j'en ai pensé ? Déjà, j'avoue être fière de moi parce que la VO me faisait un peu peur et finalement, même si je lis bien moins vite qu'en français, je comprends ce que je lis ! 
J'ai aimé retrouver Sookie dans ces nouvelles inédites (il me semble que le recueil n'est pas disponible en français). C'était rafraîchissant ! 
Les nouvelles font une trentaine de pages et sont toutes vraiment géniales. La lecture est vraiment fluide, on retrouve vraiment l'ambiance des romans.
J'avoue avoir eu une préférence pour la seconde : Dracula Night, pour la simple raison qu'on retrouve Eric, qui reste mon chouchou ! 
Par contre, il faut connaitre la saga "True Blood" avant de le lire. Charlaine Harris fait quelques rappels, mais on apprécie beaucoup moins si on ne connait pas je pense...
Une bonne lecture pour ce club !!
 
Très sincèrement je m'étais imaginé que le premier Club de lecture avait eu du succès par attrait de la nouveauté... Je m'aperçois en réitérant l'expérience qu'il n'en est rien, non : L'enthousiasme et l'engouement de mes chers participants est on ne peut plus réel et sincère, ce qui ne cesse de m'étonner, m'impressionner et me ravir, mais surtout me pousse et me motive lorsque le moral vient à baisser, lorsque la fatigue vient à gagner... C'est donc le coeur gonflé d'amour que je clôture ce mois d'octobre et annonce l'heureuse élue du mois, laquelle gagne la chance de recevoir le titre de son choix parmi la sélection de ce mois ! Toutes mes félicitations !
 
 
Et pour Novembre alors ? Et bien on rempile ! Je vous laisse donc découvrir le thème du mois :
Vous savez, ce livre dont la couverture est aux couleurs de l'automne...
 
Les règles restent toujours les mêmes et se trouvent juste ICI si jamais vous aviez besoin d'un petit rappel... Un choix, un mois, deux questions... A vous de jouer mes petits chéris !
Vous avez jusqu'au dimanche 11 novembre pour vous inscrire en me contactant à l'adresse suivante : aurelie.deslivresetmoi7@gmail.com...
Prochain bilan prévu le lundi 03 décembre... Avec un nouveau thème bien sûr ! En attendant, je vous souhaite un très beau mois... Et de très belles lectures !

1 commentaire:

  1. Salut Aurélie,
    Que de bons choix dans le Club ce mois-ci ! Ce fut encore un plaisir de participer.
    Bien qu'il soit plus fantastique, je suis toujours tentée par le Chattam. Sire Cédric est dans ma PAL et je devrais l'y déterrer ;-) Quant aux autres, je ne les connais pas mais je note !
    Bises,
    Maju

    RépondreSupprimer