samedi 9 février 2019

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Laurent Loison !


Si j'adapte à mon petit cas le concept de ma chère Cécile Bontonnou qui m'a bien fait rire, selon lequel elle s'avère être un délicieux Kinder (autrement dit brune à l'extérieur mais blonde à l'intérieur), je suis le prototype même du Galak : Blonde à l'extérieur comme à l'intérieur, qui sans cesse repousse ses limites et s'agite en tous sens sans écouter son organisme, lequel lui a pourtant fait la leçon à plus d'une reprise... Et l'assomme donc sans sommation afin qu'elle lui accorde un peu de repos... Avant de la voir repartir de plus belle, pleine de bonnes résolutions... Et littéraires destinations : Noeux les Mines, Bruxelles... Oui, je sais : Du Galak, je vous le dis !
Pas la peine de vouloir ici m'engueuler, je suis un électron libre que rien ni personne ne parvient à raisonner : Aussi laissez-moi plutôt vous retrouver ce samedi pour une nouvelle petite interview que j'aime à partager avec vous ! Toujours ravie de partir à la rencontre de ces auteurs et autres acteurs du monde littéraire, ceci afin de vous dévoiler leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d'eux, c'est avec un immense plaisir que j'accueille aujourd'hui un auteur qui ne manque pas d'originalité !
Il faut dire qu'en matière de défis et autres challenges, je crois avoir trouvé mon maître, mais à chacun sa spécialité : Si je m'illustre pour ma part en nombre de salons visités et kilomètres parcourus pour l'occasion, c'est dans l'écriture que lui-même se renouvelle sans cesse pour mieux nous impressionner ! S'étant fait remarquer dès son premier roman avec une "Charade" qui nous a tous bluffés, c'était sans compter sans son "Cyanure" dont le dénouement nous a tous éblouis autant qu'il nous a laissés sur le c** par son innovation !
Seulement l'auteur ne s'est pas arrêté en si bon chemin et c'est avec 14 blogueuses, le Collectif Féministe Contre le Viol et ses "Chimères" qu'il revient aujourd'hui sur le devant la scène pour un thriller de haute volée !
Vous l'avez sans doute reconnu mais il est temps pour moi de le nommer : C'est Laurent Loison bien sûr, et je tiens à le remercier du fond du coeur d'avoir accepté ma petite proposition formulée à demi-mot entre deux signatures et autant de photos à Bloody Fleury !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses... Bonne lecture !
 
 
Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je viens de franchir la barrière des cinquante ans. Oui, je sais, ça ne se voit pas, (rires). Mon épouse et moi avons quatre enfants à nous deux. Inutile de dire que c’est mouvementé ! J’aime la vie, les gens. J’ai eu un parcours professionnel atypique et très éclectique. J’ai vécu dans quatre pays. Tout cela créant sûrement un terreau favorable à l’imagination. 
 
Petit ou grand lecteur ? Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Je suis aujourd’hui malheureux de ne plus avoir le temps de lire comme je le souhaiterais. J’ai beaucoup lu. De tout, mais je dois l’avouer, majoritairement des ouvrages touchant de près ou de loin au polar, au thriller. Que ce soit dans la littérature, la bande dessinée ou le cinéma, je suis irrémédiablement attiré par le genre.  Concernant la place de la lecture, j’ai un petit souci, temporaire je l’espère : je ne peux pas lire quand j’écris. Et depuis quatre ans, j’écris tout le temps. Peut-être est-ce cette peur viscérale d’être influencé ? Le manque de temps aussi. 
 
Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?
Mon premier remonte à loin et il s’agit des "Misérables". Oui c’est vieux jeu, mais Victor Hugo a, dans cette épopée, décrit l’intégralité des sentiments humains. Les bons comme les mauvais. Cette grande fresque humaine me touche, m’émeut et cerise sur le gâteau, ne manque pas de suspense, à l’instar d’un bon thriller.  Le dernier est "Le Jour du Chien" de Patrick Bauwen. J’aime son écriture, son style, son humour.  
 
Y-a-t-il un livre, auteur qui t’a poussé à écrire ? Quel a été ton déclic ?
C’est tarte à la crème mais Stephen King est incontestablement celui qui m’a donné l’envie de raconter des histoires. Le maitre absolu du thriller nous a tous transportés et je pense que nous avons tous été influencés par son oeuvre d’une manière ou d’une autre. 
 
Peux-tu nous parler de tes romans, et notamment de ton dernier que tu as choisi de publier de manière indépendante et au format numérique ?
"Chimères", mon petit dernier, est un ouvrage qui touche le cœur des femmes et j’en suis ravi. Après deux opus avec des enquêteurs écorchés au caractère trempé, il me fallait explorer d’autres horizons. J’ai travaillé avec quatorze bloggeuses (tirées au sort car il m’aurait été impossible de choisir !) que j’apprécie énormément ; chacune a donné vie à une victime. Il m’a fallu ensuite intégrer tout cela dans le récit et harmoniser.  Ce fut un exercice challenging.  Le plaisir d’échanger avec elles a été intense et j’avoue qu’elles m’ont surpris par leur ingéniosité. Non pas que j’aie douté d’elles (je n’aurais pas mis leur nom dans l’urne sinon !) mais force est de constater qu’elles se sont vraiment impliquées et ont fait preuve d’une créativité rafraichissante.  Au titre de leur participation, il a été convenu qu’une partie des redevances serait versée à une association de lutte contre les violences faites aux femmes. C’est le cas et un premier versement a déjà été effectué au Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV). J’en suis très fier, c’est une cause qui me tient à cœur. Pourquoi l’ai-je édité moi-même ? Tout simplement car le projet n’a pas convaincu l’éditeur chez lequel j’étais et c’est tout à fait son droit.  Je le regrette, bien évidemment, mais l’accueil du public est là et c’est ce qui compte pour moi.  
 
Quel livre aurais-tu rêvé d’écrire ?
"It" du King. Le concept de "Ça" est si brillant qu’il me paraît impossible de faire mieux. Ce n’est que mon opinion, bien entendu. 
 
Si tu devais compare ta vie à un roman, lequel serait-ce ? 
Sans forfanterie, ma vie est un roman. J’ai eu la chance de pouvoir faire tant de choses différentes, rencontrer tant de gens incroyables, avoir trouvé un amour intense. Je confirme, ma vie est un roman ! ^^ 
 
Quel est ton livre de chevet ? Celui qui cale ta bibliothèque ? Ta lecture en cours ?
Ma lecture en cours est un manuscrit de Julie Perry. Je vais te faire rire mais il s’agit d’un ouvrage de new romance. Julie m’a demandé mon avis et c’est avec grand plaisir que je me suis amusé à découvrir le genre. Car même s’il est décrié, il permet d’amener une quantité considérable de personnes à la lecture, et ce n’est pas rien. Et puis des bons et des mauvais livres, il y en a dans chaque catégorie, qu’elle soit prisée ou non. Mon livre de chevet est le dernier Chattam : et il me résiste un peu en ce moment car mes journées sont longues et mes yeux se ferment un peu trop vite. (Rires) 
 
As-tu déjà une idée pour ton prochain roman ?
Le prochain, "Coupable ?", est pratiquement finalisé, il le sera totalement d’ici dix jours max. Je travaille d’ores et déjà sur un autre concept. Un quatre mains avec une méthode originale. Je me fais plaisir et c’est l’essentiel ! 
 
Un petit mot pour la fin ?
Un immense merci à toi, Aurélie, pour ton courage, ta passion, ton énergie et ce sourire que tu véhicules aux quatre coins de la France pour partager ton amour des livres. Si tu n’existais pas, il…
 
 
Voilà donc quel lecteur se cache ce formidable auteur dont les derniers mots me vont droit au coeur ! Mon courage, ma passion et mon énergie ne sont rien comparés à ton talent, ton imagination et ton originalité : Surtout ne viens jamais à changer ! Et un immense merci à toi surtout, pour avoir pris le temps de te prêter au jeu de mes petites questions indiscrètes ! Quant à vous chers lecteurs, il est temps de vous y mettre si ce n'est pas encore fait ! "Charade", "Cyanure" et "Chimères" n'attendent plus que vous pour vous embarquer dans leurs intrigues des plus machiavéliques ! Mes chroniques vous attendent par ICI pour plus d'infos... Belles lectures mes amis !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire