samedi 17 septembre 2016

Chroniques 2016 \ Souriez, vous êtes viré de Eddard Mingwe


Un roman à l'humour décapant ! "Souriez, vous êtes viré" ! d'Eddard Mingwe, disponible sur Amazon.
 
Le pitch : Au terme d'un plan social sans pitié pour le personnel, notre narrateur se voit ainsi licencié avec perte et fracas, poussé vers la sortie sans ménagement. S'en suit alors pour lui, sous les yeux ébahis du brave Lincoln, moult tracas et pérégrinations en quête d'un nouvel emploi, Saint Graal de la réinsertion sociale... Mais les voies de Pôle Emploi sont décidément impénétrables...
 
C'est totalement par hasard que je croisais, il y a quelques temps, la route de cet auteur et son roman sur Twitter. Immédiatement intriguée par ce titre accrocheur, je cédais rapidement à la tentation pour lui faire rejoindre ma PAL, malheureusement au bord de l'effondrement, me poussant ainsi à retarder cette lecture pourtant jubilatoire.
 
Le chômage. Un sujet aussi grave que sensible, aussi sérieux que tristement actuel. Qui eut cru que l'on pourrait en rire ? C'est pourtant l'audacieux pari qu'a brillamment réussi l'auteur de cette petite prouesse littéraire ! Celui-ci nous fait ainsi partager le quotidien du narrateur, chômeur fraîchement licencié, désormais pris dans les sinistres rouages de Pôle Emploi. Ballotté d'entretiens burlesques en scènes surréalistes, de situations rocambolesques en instants loufoques, l'auteur use et abuse d'un humour noir particulièrement bien dosé pour faire passer la pilule de cette cruelle réalité à l'absurdité parfois ahurissante. Mieux vaut en rire qu'en pleurer dit-on ? Et c'est exactement le message que nous fait passer l'auteur, bien décidé à remotiver des troupes découragées, déboussolées, que les méandres de l'administration ont souvent tendance à désabusés.
Et alors même qu'il vit un drame social, c'est avec le sourire aux lèvres qu'on suit donc cet auteur/narrateur tout au long de ses journées, épaté par tant de résilience et conscient des situations ubuesques auxquels il est confronté.
Fluide, agréable, mais aussi piquante, la plume de l'auteur est particulièrement soignée et constitue un petit régal pour l'esprit, apportant ainsi beaucoup à la qualité du roman.

En bref, un court roman truculent, qui devrait être fourni à chaque chômeur à l'occasion de son premier entretien au Pôle Emploi en vue de les rassurer : Oui, d'autres sont passés par là et non, le ridicule ne tue pas...