mardi 15 novembre 2016

Chroniques 2016 \ Dresseur de fantômes de Camille Brissot


Petit coup de cœur pour ce roman captivant : "Dresseur de Fantômes" de Camille Brissot, aux éditions l'Atalante.
 
Le pitch : 2104. Dans un monde chamboulé par le Maëlstrom, Valentine et Théophras sont de grands aventuriers qui parcourent le monde à la recherche de divers trésors. Mais un beau jour Valentine tombe dans un piège, empoisonnée sans raison par l'un de ses employeurs, le mystérieux Collectionneur. Son fantôme n'ayant pas voulu quitter Théophras, le grand amour de sa vie désormais seul à pouvoir la voir, c'est donc toujours à deux qu'ils se lancent en quête de réponses et à la poursuite de l'infâme meurtrier...
 
Alors que je ne connaissais pas cette auteure, c'est à l'occasion du Bookeen Café prévu ce 16 novembre que je découvrais cette plume et me plongeais volontiers dans ce court roman dont je n'ai fait qu'une bouchée tant je l'ai trouvé passionnant !
 
Nous plongeant au cœur d'un univers post-apocalyptique au visuel magnifique, qui aurait d'ailleurs mérité d'être développé davantage encore, tant il a pu me faire penser aux passionnants romans de Jules Verne, l'auteure nous livre ici une intrigue particulièrement brillante et prenante. Ne manquant pas de donner le ton dès le prologue, l'auteure parvient sans difficulté à retenir toute l'attention d'un lecteur déjà acquis à sa cause. Mêlant les genres avec habileté, l'intrigue se révèle particulièrement rythmée et prenante, poussant le lecteur à dévorer les chapitres de plus en plus vite. En dépit d'un épilogue qui m'a légèrement déçue pour ma part, le dénouement n'en reste pas moins particulièrement haletant, poussant le lecteur à vivre plus qu'à lire cette histoire aux côtés des personnages.
Vraie force du roman, les protagonistes de ce récit sont particulièrement intéressants. Le lecteur ne manquera pas de s'attacher à ce couple un peu maudit dont l'amour est si fort que la mort elle-même n'a pourtant pas réussi à les séparer. Dès lors le lecteur n'aura de cesse que de vouloir les aider dans leur quête et se plaira à les suivre au fil de leurs passionnantes péripéties, mais aussi dans l'évolution de l'état de Valentine. Les personnages qui gravitent autour d'eux, tels que le jeune Tom ou encore le capitaine Peck, ne sont pas en reste et contribuent même pleinement au plaisir qu'on prend à lire ce livre, tant ils s'avèrent touchants et d'agréable compagnie, au point même qu'ils auraient peut-être mérité qu'on s'y attarde un peu plus. 
La plume de l'auteure est belle, agréable, voire même poétique, son style fluide et soigné, ce qui ne fait qu'accroître le plaisir qu'on prend à lire ce livre.
 
En bref, un formidable petit roman à la frontière des genres que je vous recommande vivement !