lundi 9 janvier 2017

Chroniques 2017 \ Une vie après l'autre de Max Saol


Un recueil de nouvelles déroutant : "Une vie après l'autre" de Max Saol, disponible sur Amazon.
 
Le pitch : Deux adolescents dont vous ne connaîtrez pas le nom... Deux rencontres inattendues... Deux bouleversements considérables... A quel prix ?
 
C'est à la suite d'un échange sur les réseaux sociaux que ce jeune auteur m'a très gentiment proposé la lecture de son tout premier recueil de nouvelles paru courant décembre dernier. Toujours ravie à l'idée de découvrir une nouvelle plume, c'est bien volontiers que j'ai accepté cette bien charmante proposition !
 
Bien que le titre du recueil raisonnera longtemps et fortement à l'esprit du lecteur tout au long de sa lecture, l'auteur nous propose ici deux nouvelles relativement différentes. Dans la première, intitulée "Départ Imminent", l'auteur nous entraîne à la suite d'un jeune homme qui voit sa vie basculer à l'aube de ses 16 ans lorsque son père perd son emploi et décide de s'installer à Londres avec toute sa famille. Totalement dépourvu d'émotions, il y fera pourtant une rencontre qui chamboulera à jamais son avenir. Quant à la seconde, on y assiste, impuissant, à l'enlèvement d'un jeune homme de 17 ans puis à sa captivité.
Dans chacune de ces deux nouvelles, l'auteur sait créer une atmosphère suffisamment intrigante pour éveiller la curiosité de son lecteur. Désormais pris dans les mailles du récit, ce dernier ne pourra se retenir de voir défiler les pages sous ses yeux, avide qu'il est d'en connaître le dénouement, qui le laissera totalement pantois, surtout quant à la seconde nouvelle.
Chacun de nos héros se révèle au premier abord particulièrement distant, froid voire même hautain et désagréable, ce qui m'a empêchée d'avoir ne serait-ce qu'une once d'empathie à leur égard. Pour autant la suite de leur parcours saura permettre au lecteur de réviser un tant soit peu son jugement les concernant et chacun de ces deux jeunes hommes s'avère fort intéressant à découvrir, suivre et poursuivre jusqu'à l'ultime page.
Bien que n'ayant malheureusement pas réussi à m'immerger totalement dans chacune d'elles, et plus précisément dans la seconde faute d'avoir pu lui trouver une morale, l'écriture n'en demeure pas moins fort intéressante et le style soigné, sans doute la promesse de belles œuvres à venir.
 
En bref, une lecture certes mitigée mais une découverte intéressante !