dimanche 12 février 2017

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec Julia Rolin !

Et le temps passe et passe et passe et beaucoup de choses ont changé... Certes oui, pour autant jamais, ô grand jamais, je ne sauterais l'un de mes petits rendez-vous chéris, que je prépare toujours avec joie et bonheur, tant il me reste de fabuleuses personnes à vous faire rencontrer ! Car je rappelle le principe de mes petites interviews : Il s'agit pour moi de partir à la découverte d'auteurs et autres petites mains indispensables et essentielles à notre joyeux petit monde littéraire, ceci afin de vous révéler le lecteur qui sommeille en chacun d'eux !
Vous me connaissez suffisamment à présent pour connaître mes principes de neutralité, d'objectivité, mais aussi de curiosité qui régissent chaque jour ma petite vie de bloggeuse passionnée... Aussi, et à l'approche d'une Saint-Valentin déjà pimentée par la sortie au cinéma du fameux "Cinquante Nuances plus sombres" (que je n'irai pas voir...), ai-je eu moi aussi l'idée de vous faire découvrir la littérature érotique autrement... Car oui les amis, je ne suis certes pas très friande de ce genre littéraire, pour autant une auteure a su me convaincre de retenter l'expérience et, même si je n'ai pas fondamentalement changé d'avis sur la question, je souhaitais vraiment partager avec vous cette découverte, car ce roman est bien plus que cela, et mérite que j'incite chacun de vous à s'attarder dessus ne serait-ce qu'un instant, pour vous convaincre vous aussi de vous essayer à la chose... J'ai donc l'immense plaisir de vous présenter aujourd'hui la charmante Julia Rolin, auteure du roman "La Fugitive" paru aux éditions Numerik Livres !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !
Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 
J'attends l'héritage de mon palais sur le Tage et de mes mines angolaises... Nan, je blague ! Je suis née à Lisbonne, je vis et travaille dans le secteur culturel à Toulouse. Sinon, à part une grande expérience pour dénicher chaque jour des petits instants de bonheur au prix de n'importe quelle pirouette, je ne sais rien faire d'autre que lire et rêver.
Petite ou grosse lectrice ? Quelle place tient la lecture dans votre vie ? 
Mon degré d'addiction à la lecture a très tôt atteint des sommets. Prise en flag une nuit de mes sept ans, enroulée dans une couverture, je lisais à la seule lumière qui ne se voyait pas de la chambre parentale... la lumière du frigo ! Si, si ! C'était sans doute Phileas Fogg, Tintin ou le Club des cinq. En tous cas, depuis un demi-siècle, cette drogue douce distillée au rythme de trois livres par semaine ou par an, selon la vie qui coule, me permet de m'évader.
Quel a été votre premier coup de cœur littéraire ? Et le dernier ?  
Le premier je ne sais plus, mais dans le désordre je peux dire que j'ai adoré lire Oscar Wilde, Edgar Allan Poe, George Orwell, Thomas Mann, Dino Buzzati, Umberto Ecco, Jean-Christophe Rufin, Philippe Claudel, Jean d'Ormesson, Jean-Marie Le Clézio, Philip Roth, Philippe Djian... Et mon dernier coup de coeur pour un auteur contemporain est "Novecento" d'Alessandro Barrico.
Y a-t-il un livre/auteur qui vous a poussé à écrire ? Quel a été votre déclic ? 
Ce sont les auteurs de la liste pas très exhaustive que je viens de vous livrer qui sont responsables de mon envie d'écrire. Le déclic a été les fameuses "Cinquante nuances" de E.L. James, le livre m'est tombé des mains au bout de deux pages, la traduction est sans doute mauvaise mais les critiques déchaînées de la presse m'avaient influencée sans doute... J'ai voulu écrire moi-même un roman érotique, le seul point commun est que "La fugitive" parle d'un milliardaire et d'une jolie fille. Mais l'héroïne n'est pas soumise, il finit mal et, puisque les lectrices ne voulaient pas, parait-il, du porno pour maman, il y a dix chapitres avec dix scènes torrides. Le livre n'est pas que cela, c'est aussi un thriller, une histoire romantique où j'entraîne mes lecteurs à Paris, à Milan ou aux Bahamas.
Quel livre auriez-vous rêvé d’écrire ? 
"Belle du Seigneur" d'Albert Cohen, un amour oblatif, des personnages drôlissimes et le livre est la preuve qu'on fait ce qu'on veut quand on écrit, même des phrases d'une page !
Si vous deviez comparer votre vie à un roman, lequel serait-ce ? 
Ah ah! Elle est chouette cette question ! Ce serait "L'amour en héritage" de Judith Grantz.
Quel est votre livre de chevet ? Et celui qui cale votre bibliothèque ? 
En ce moment c'est Fernando Pessoa sur ma table de chevet. Et celui que je finirai un jour, c'est "Mémoires d'outre-tombe" de Chateaubriand...
Que nous préparez-vous pour votre prochain roman ? 
Numeriklivres va éditer prochainement "Rouge désir", une courte nouvelle érotique sur les aventures d'une héroïne au charme sulfureux. Puis j'écris en ce moment un roman d'anticipation aussi drôle qu'optimiste, et je planche sur une nouvelle légère et profonde pour un projet hypermégatopsecret porté par plusieurs auteurs... ;-) 

Un petit mot pour la fin ? 

Merci ! Merci d'avoir lu mon livre, et merci de me donner l'occasion de parler un peu de moi !
Voilà donc quelle lectrice se cache derrière cette auteure aussi prometteuse que sympathique, dont il me tarde à présent de découvrir les nouveaux écrits, et notamment ce roman d'anticipation qui commence d'ores et déjà à me faire de l'œil ! Encore une fois je la remercie vivement d'avoir pris de son temps pour répondre à mes petites questions indiscrètes ! 
Adepte de littérature érotique ? Envie de vous y essayer ? N'attendez plus et retrouvez dès à présent "La Fugitive" juste ICI !
Et pour plus d'informations, retrouvez également ma chronique sur ce roman juste ICI !