samedi 20 mai 2017

Chroniques 2017 \ Ce qui nous oppose de Nina Frey


"Come... Raise me up... Wake me up, take me to the light"... Autrement dit, ce que m'a inspiré "Ce qui nous oppose" de Nina Frey, disponible dès aujourd'hui sur Amazon.
 
Le pitch : Elle a fui le confort de sa famille et des quartiers versaillais pour rejoindre un sombre squat parisien... Il tente de fuir le regards des autres qui n'ont plus d'yeux que pour ses blessures, causées par un dramatique accident de moto... Le premier contact entre Tina et Max n'est pas des plus chaleureux... Pour autant les bancs de la fac et un mémoire de sociologie va les contraindre à se rapprocher... Pour avancer et... Se laisser vivre, qui sait ?
 
Souvenez-vous... Il y a un an, j'avais beaucoup aimé "Charlie, 17 ans", le tout premier roman de Nina Frey... Aussi quelle belle surprise et quel doux plaisir furent les miens lorsque cette dernière me proposait la découverte en avant première de sa nouvelle production disponible ce jour... Un plaisir simple et pourtant fort... Très fort... Comme le fut cette lecture d'une violente beauté qui n'a d'égale que sa flagrante vérité...
 
Alors je sais bien que je l'ai lue d'une traite aux petites heures d'une nuit étoilée... Pour autant cette belle histoire, je ne crois pas l'avoir rêvée. Non, je l'ai bien lue au travers de ces pages. Car l'auteure nous livre ici un magnifique récit sur les traces indélébiles que laissent les (trop) nombreuses épreuves infligées par une vie qui, dans le même temps, nous intime pourtant d'avancer, bon gré mal gré. Des traces indélébiles bien différentes pour chacun des deux jeunes en quête d'identité et en pertes de repères dont nous faisons la connaissance ici... Différentes et pourtant... "Nos cicatrices et nos tatouages sont là pour nous rappeler à quel point nous sommes pareils : deux combattants de la vie".
Dès lors le lecteur, touché au plus profond de son cœur dès les premiers chapitres par un combat qui pourrait être le sien, ne pourra que lire, lire toujours, lire encore ce roman dont les pages lui révèlent les contradictions façonnant tout être et faisant de lui ce qu'il est aux yeux du monde : Un homme, une femme comme le sont Max et Tina... "Ton premier piercing, tu l'as fait à la fois pour être différente, et pour ressembler à quelqu'un"... "Tu sors bien avec moi alors que tu mourais d'envie de te fondre dans la masse"... "Je n'en reviens toujours pas qu'on soit ensemble. Nous, si différents mais si proches". N'était-ce pourtant pas évident que ces deux-là étaient faits pour être ensemble, se confronter, s'aider, se relever, avancer main dans la main pour au final lire dans les yeux l'un de l'autre "tout ce chemin parcouru, l'un avec l'autre, l'un contre l'autre, face à nos démons, face aux autres"...
Pour parfaire le tout on retrouve la plume sensible et authentique qui fait le charme de l'auteure... Une plume sensible, mais aussi passionnelle ici, à l'image de l'histoire naissante entre ces deux cabossés de la vie... Pour une lecture aussi plaisante qu'addictive...
 
En bref, un roman aussi simple que choc, aussi beau que rock...