mercredi 7 février 2018

LivrEcran... \ La mort s'invite à Pemberley de P.D. James


Mazette ! La multiplicité de mes folies littéraires m'ayant contrainte à une certaine réorganisation sur mon blog, j'ai l'impression que nous ne nous sommes pas retrouvés ici depuis des temps inconsidérés, au point que je ne parviens même plus à introduire et encore moins à rédiger ce nouvel article dont je me réjouis pourtant de l'arrivée ! S'agirait donc de dérouiller la machine pour repartir du bon pied... Allez on se remue, on s'invective et on s'active sur le clavier... On est reparti...
Nous nous retrouvons donc aujourd'hui pour parler lecture... Sur un blog littéraire, cela va de soi... Mais nous allons parler lecture et cinéma... Normal, c'est la rubrique de Laura ! Car si je suis monopassionnelle, Laura ne l'est pas et s'intéresse, outre à la lecture, aux films diffusés dans les salles obscures comme aux séries télévisées qu'elle peut regarder en direct live de son canapé...
Et parce que nous avons là une accro de Jane Austen, une amoureuse du roman "Orgueil et Préjugés", Laura revient à la charge en nous parlant cette fois-ci d'une suite imaginée par P.D. James, intitulée "La mort s'invite à Pemberley" et adaptée en mini série télé avec Anna Maxwell Martin, Matthew Rhys et Matthew Goode dans les rôles principaux...
 
 
Le Pitch... By Laura...
Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes à Pemberley... Elisabeth et Darcy sont mariés et les heureux parents de deux enfants... Seulement ce bonheur sans tâche est endeuillé d'un meurtre commis sur les terres de Pemberley à la veille du bal d'automne... Et Wickham semble être le coupable tout désigné...
 
 
Du livre... A l'écran...
"La mort s'invite à Pemberley", c'est d'abord un livre, une suite au roman "Orgueil et Préjugés" de Jane Austen, imaginé et assaisonnée à la sauce policière par P.D. James en 2011, publié en France en 2012 aux éditions Fayard avant de paraître chez Livre de Poche, et adapté en série télévisée de trois épisodes par la BBC en 2013 sous le titre "Pemberley" pour la version français, disponible en DVD à petit prix...
Déjà curieuse de retrouver ses personnages favoris dans un polar historique, Laura fut ravie de constater que P.D. James avait su rester fidèle à Jane Austen pour imaginer une suite policière tout à fait remarquable et dans la droite lignée du roman d'origine. Tout y est repris, les protagonistes comme les décors, les lieux comme le contexte historique : Un pari réussi pour P.D. James, qui a tout de même introduit son récit par les humbles propos suivants : "Je dois des excuses à l'ombre de Jane Austen pour avoir imposé à sa chère Elizabeth l'épreuve d'une enquête pour meurtre, […] Je ne doute pas qu'elle aurait répondu à mes excuses en me faisant remarquer que, si elle avait souhaité s'attarder sur des sujets aussi détestables, elle aurait écrit cette histoire elle-même, et bien mieux."
Seulement vous commencez à connaître Laura qui, en inconditionnelle de l'œuvre originelle, lit et voit tout ce qui a trait à cette dernière...
De ce fait, elle a bien sûr lu cette suite - Et l'a d'ailleurs beaucoup appréciée - Avant de se ruer sur la série télévisée qui en a été tirée par la BBC... Laquelle est fidèle à la suite qui est fidèle au roman de Jane Austen... Vous me suivez ? Bon. C'est normal, c'est facile !
Avec Juliette Towhidi au scénario, Daniel Percival à la réalisation, Elisa Mellor et David M. Thompson à la production, l'adaptation est tout à fait fidèle à son modèle écrit selon Laura. Les acteurs sont excellents, permettant de retrouver les personnages comme on a pu les rencontrer dans le roman... Mais aussi tout le contexte historique, la justice mais aussi l'importance des relations à cette époque... Et quand une œuvre est fidèle à une œuvre déjà fidèle à une prime œuvre qu'on adore... On peut dire que c'est réussi !
 
 
Qui du livre ou du film Laura a-t-elle préféré ?
Si Laura a su apprécier les deux, elle soufflera malgré tout qu'elle préfère le roman, l'œuvre écrite, pour la simple et bonne raison qu'il permet de laisser libre cours à son imagination autant qu'il permet une meilleure immersion dans la tête et les pensées des personnages... C'est plus intime dirons-nous, et l'expérience n'en est que plus fascinante encore...
 
 
Ca se lit... Ca se voit... Et ça donne quoi ?
Et bien ça pousse Laura à vous recommander... Les deux ! Car les deux se valent et méritent d'être expérimentés... Ce d'autant plus qu'ils sont accessibles à tous : Que vous soyez une mordue de lecture ou un accro des séries télés, une fan absolue du roman "Orgueil et Préjugés" ou un complet novice sur le sujet, cette histoire devrait vous plaire, donc inutile de tergiverser... Alors à votre tour désormais, optez pour celui que vous voulez... Et si vous tentez les deux, n'hésitez pas à nous raconter qui de la page ou de l'image a retenu votre préférence... On attend vos avis, et on vous en remercie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire