jeudi 22 mars 2018

Chroniques 2018 \ Eden d'Antoine Delouhans


Un récit bigrement époustouflant : "Eden" d'Antoine Delouhans, disponible sur Amazon et en lice pour les Indés Awards 2018.

Le pitch : "Il existe des choses, au travers des mondes, qui surpassent l'entendement. Des choses qui mènent l'esprit humain au-delà des frontières. Des choses régies par des puissances qui nous dépassent.
Le monde n'a pas toujours été celui que les Hommes connaissent et l'histoire de la Vie va bien au-delà de leur existence. L'univers a vécu bien des aventures avant que l'Homme ne se réveille. Et les tourments de ce temps passé, hantent toujours les fondements de ce qui est..."

Oui je sais, ce n'est pas bien courageux de ma part de vous servir ici les toutes premières lignes en guise de résumé... Voyez-les plutôt comme un complément à l'intrigante quatrième de couverture, mais aussi comme les prémices d'une fascinante aventure aux confins du monde et de sa création qu'il est impossible de pitcher sans spoiler ni gâcher...
 
Si le bébé a de quoi impressionner par le regroupement de ses trois tomes en 600 pages, n'ayez crainte de vous y plonger, l'intrigue qui se déploie sous nos yeux est fascinante et bien menée, son univers riche et fabuleux. Les péripéties ne manquent pas, le suspense non plus, si bien qu'on se laisse porter d'un bout à l'autre du récit sans voir le temps passer ni les pages défiler que ce curieux voyage est déjà terminé.
Rien n'est ici laissé au hasard, tant l'auteur a mis de coeur à l'ouvrage. Il en va ainsi de l'univers mais aussi des personnages construits avec soin, étoffés avec minutie. Ils s'avèrent nombreux mais on les suit avec grand intérêt dans leurs péripéties pleine de magie et d'émotions.
Portée par une plume fluide et agréable, un style soigné et agréable, l'histoire n'en est que plus passionnante et permet de lire ce livre en un temps défiant tous les records.
 
En bref, un véritable travail d'orfèvre que cette histoire hors du commun pensée dans les moindres détails, trépidante et captivante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire