samedi 10 mars 2018

Livres et vous ? Livrez-vous... Avec l'auteur Alan Poisot !


Il y a une semaine, je traversais l'Océan Atlantique pour découvrir les Etats-Unis d'Amérique, direction New York City... J'atterrissais alors à JFK Airport pour partir à la découverte de la Grosse Pomme... Je voyais ainsi l'Empire State Building, le Rockefeller Center, le One World et autres vertigineux gratte-ciels de mes yeux ébahis... Je parcourais aussi tous les quartiers de cette magnifique ville qui ne dort jamais, en bus, en métro ou à pied... Je rencontrais enfin la Statue de la Liberté avant d'avoir une pensée émue pour tous les sacrifiés du 11 septembre au Mémorial qui lui est consacré...
Il y a une semaine j'étais donc en voyage à New York sans oublier cette passion qui m'anime... J'y emmenais les livres de mes auteurs fétiches pour les balader dans toute la ville et immortaliser leur passage aux States dans différents endroits tout à fait mythiques... J'y publiais même l'interview d'une blogueuse fort sympathique mais aussi très courageuse pour avoir eu le cran de s'expatrier durant un an Outre-Atlantique... Car vous savez que j'aime décidément ces petits rendez-vous grâce auxquels je pars à la rencontre d'auteurs et autres acteurs essentiels au monde littéraire, ceci afin de découvrir leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d'eux...
Il y a une semaine, je publiais aussi une chronique un peu spéciale, celle d'une nouvelle consacrée à la Journée Mondiale des Maladies Rares, dont tous les profits sont destinés à l'Association "Alliance Maladies Rares"... Une formidable initiative que je tenais à soutenir même aussi loin de mon domicile, malgré les six heures de décalage horaire susceptibles de nous séparer... Car la Terre, c'est aussi chez moi comme chez vous... Car les êtres humains, tous autant qu'ils sont, sont autant de mes concitoyens avec qui je dois vivre et cohabiter, dans la tolérance et le respect...
Et parce qu'une si généreuse idée mérite d'être encouragée, soutenue et défendue par le plus grand nombre car elle permet de se faire plaisir tout en pensant aux autres, j'ai sollicité celui qui en est à l'origine afin qu'il se prête au jeu de mes petites questions indiscrètes... Malgré toute la modestie et la simplicité qui le caractérisent, celui-ci a accepté, me permettant ainsi ce petit coup de projecteur que je souhaitais tant lui accorder !
Mes amis j'ai donc le plaisir de laisser la parole à Alan Poisot, auteur de la "Journée Mondiale des Maladies Rares", disponible à prix mini sur Amazon, promesse d'une belle lecture en soutien d'une belle cause !
Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse donc découvrir ses réponses… Bonne lecture !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m'appelle Alan Poisot, et je suis né à Dijon, en Côte-d'Or. J'ai grandi dans la vallée de l'Ouche, une campagne vallonnée encore fortement préservée. Les forêts y sont omniprésentes, elles m'ont forgé un amour inconditionnel pour l'environnement. La nature a toujours fait partie intégrante de ma vie, et on la retrouve toujours dans mes écrits, à des degrés plus ou moins importants. J'aime la magnifier tout en la personnifiant. C'est mon hommage à son égard...
Après avoir obtenu un Bac scientifique (option Science de la Vie et de la Terre, cela va de soi), j'ai commencé à travailler. L'indépendance induite par un salaire fixe m'a irrémédiablement éloigné des études plus poussées auxquels je me destinais. Je ne le regrette absolument pas car, aujourd'hui, paysagiste et horticulteur, je deviens acteur de cette belle planète que j'aime.

Petit ou gros lecteur ? Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Je ne supporte pas avoir une PAL vide (ce n'est jamais le cas, héhé !) même si je suis très loin des Tours de Pise vertigineuses de certaines chroniqueuses ! ;-) J'imagine que c'est ça, être un gros lecteur ? Je lis tous les soirs, entreprenant cependant une lutte acharnée contre la fatigue, qui me précipite toujours trop tôt au doux pays des songes. R.I.P Monsieur Poisot...


Quel a été ton premier coup de coeur littéraire ? Et le dernier ?
Mon tout premier coup de coeur littéraire été sans conteste été la trilogie "À la croisée des Mondes" de Philip Pullman (moi aussi je veux un dæmon). Lorsque j'ai récemment appris qu'une seconde trilogie allait être éditée, je vous laisse imaginer ma joie (celle-là même que chacun d'entre nous a dû connaître pour la sortie d'un roman, d'un film ou d'une série tant attendue).
Plus récemment, j'ai beaucoup aimé la Trilogie martienne de Stanley Robinson, une épopée de hard fiction (qui pourrait en rebuter beaucoup en vertu des nombreux termes scientifiques) sur la colonisation de Mars. Ce roman est vraiment visionnaire... L'auteur s'est lancé dans une longue investigation avant de le rédiger, afin que chaque détail y soit scientifiquement plausible... C'est l'avenir qui y est décrit !
Autrement, j'ai aussi beaucoup aimé la Trilogie des Fourmis de Bernard Werber, ainsi que sa Saga sur les Dieux, débutant par "Les Thanatonautes" (j'ai tous ses romans). C'est vraiment un auteur que j'apprécie pour sa vision du monde.
Oups : j'allais également oublier "Les Arcanes du Chaos", de Maxime Chattam, sa Série "Autre-Monde" ainsi que tous ses autres romans...
Et il y a aussi... Tous ceux que j'oublie !

Quel est ton livre de chevet ? Et celui qui cale ta bibliothèque ?
Mon livre de chevet change tout le temps ! C'était une question piège ? Je ne suis pas tombé dedans, Na ! Et pour ma part, je n'ai aucun roman qui puisse caler ma bibliothèque. Je trouverais ça indécent pour tous ces arbres et pour les auteurs... Même le roman le plus fade (du moins à mes yeux, car tout est subjectif) a toute sa place dans ma bibliothèque. Pur respect.

Y a-t-il un livre/auteur qui t'a poussé à écrire ? Quel a été ton déclic ?
Bien que j'ai commencé à écrire dès le plus jeune âge, je crois que le véritable déclic afin de proposer mes écrits au public a été Amélie Nothomb. J'avais l'impression que mes romans d'humour noir rejoignaient un peu son univers, même si mon humour est bien plus gras...
Après l'avoir rencontré à une séance de dédicace à Dijon (j'ai même eu droit à une photo dans le Bien Public avec elle), je me suis dit qu'il fallait tenter car, après tout, qui ne tente rien n'a rien...
D'où t'es venue cette idée d'écrire des nouvelles sur le thème des Journées Mondiales ?
J'aime l'idée que l'Humanité puisse avoir un but commun, salvateur, exempt de jalousie futile comme le racisme ou l'homophobie (car après tout, la haine prend essor dans la jalousie, non ?). C'est une utopie à laquelle je m'accroche afin de ne pas sombrer dans la misanthropie, je l'avoue... Avec les Journées Mondiales, j'ai voulu créer un rendez-vous annuel à mes lecteurs afin de leur exposer un point de vue atypique...
Ces nouvelles représentent également une pause de légèreté avant la rédaction d'un roman, plus long et plus fastidieux à élaborer...


Tu as décidé de reverser l'intégralité des bénéfices relatifs à ta dernière nouvelle au profit de l'Association "Alliance Maladies Rares" : Pourquoi la Journée Mondiale des Maladies Rares a-t-elle une importance si particulière à tes yeux ? Peux-tu nous expliquer la genèse de cette généreuse initiative ?
Écrire pour la noble cause qu'est la lutte contre les maladies rares, c'est une façon pour moi de faire chuter les humeurs sombres qui planent souvent sur la Terre. J'ai à coeur de croire que l'humanité peut agir ensemble pour se confondre dans un but commun, salutaire à tous. C'est globalement le message voulu avec la "Journée Mondiales des Maladies Rares" : un message de paix, d'unification, mais aussi d'implication collective...
À mon sens, la promesse de don est un moyen non négligeable de participer à cette liesse commune.

Quels sont tes prochains projets ?
À court terme, je vais sortir un roman de science-fiction intitulé "Hexagone – Le Maitre du Monde vert". Il est le premier tome d'une saga de six romans qui tend à explorer l'au-delà de l'Univers. Où s'arrête ce dernier ? Qu'y avait-il avant le Big-Bang ? Pourquoi sommes-nous là ? Je compte bien vous révéler ce en quoi je crois fermement...
Ce premier opus me tient particulièrement à coeur puisque c'est par celui-ci que j'ai commencé à écrire, il y a maintenant plus de vingt ans. L'histoire du personnage s'inspire très largement de ma propre vie. À l'époque c'était un moyen pour moi de m'échapper du sombre quotidien qui était le mien. C'est mon livre thérapie, dira-t-on...
Viendra ensuite une nouvelle "Journée Mondiale". Si l'opération des Maladies Rares est un succès, peut-être que je réitérerai la promesse de don. Allez savoir ? C'est au lecteur d'en décider...

Un petit mot pour la fin ?
Je tiens particulièrement à te remercier, Aurélie, pour tout ce que tu entreprends pour les Indés... Ce statut si particulier n'existerait peut-être pas sans toi et la foule de chroniqueuses dévouées à la lecture que vous représentez...
Ta sincérité bienveillante me touche particulièrement, elle me conforte dans l'idée qu'il reste encore un peu de bonté dans ce monde et qu'il n'est pas vain de se battre pour la faire prospérer. Merci infiniment à toi pour tout ça !


Voilà donc quel lecteur se cache derrière ce jeune auteur qui a su allier talent et dévouement, imagination et générosité pour nous parler d'humanité et d'environnement, mais aussi de respect et de tolérance, porter un message de paix et sérénité en ces heures parfois si sombres... Ses ultimes propos me touchent énormément, aussi je tiens à l'en remercier du fond du coeur ! Il est vrai que je soutiens l'autoédition car c'est un véritable vivier de pépites littéraires pour qui veut bien s'y attarder quelques instants ! Aussi je continuerai à découvrir des auteurs indés au même titre que les auteurs édités, à lire leurs œuvres sans distinction aucune, et toujours avec cette même passion qui m'habite un peu plus chaque jour ! Je tiens également à le remercier d'avoir osé s'affranchir de sa réserve pour se soumettre à mon petit interrogatoire littéraire et vous offrir cette humble mise en lumière ! Je tiens enfin à le remercier d'avoir eu une si belle idée, un si beau projet, de m'avoir permis de le découvrir en avant première pour vous en livrer une chronique qui, je le souhaite très sincèrement, saura vous convaincre de vous plonger à votre tour dans cette lecture, synonyme d'un don pour l'association "Alliance Maladies Rares" !

Alors à vous de jouer désormais ! La "Journée Mondiale des Maladies Rares" se trouve entre vos mains ! Vous trouverez ma chronique juste ICI, et le lien pour vous procurer cette belle et généreuse lecture juste ci-dessous... Peut-être même qu'un petit cadeau pourrait vous être offert pour vous remercier de votre achat, qui sait... ;

3 commentaires:

  1. Le projet est plutôt cool en tout cas, j'irai voir ça de plus près. Après c'est vrai qu'en général je ne suis pas très fan du format nouvelles, j'ai un peu de mal à réussir à m'immerger assez vite pour vraiment profiter.
    Et sinon, je suis entièrement d'accord pour à la croisée des mondes Philip Pullman et sa nouvelle trilogie de manière générale.

    RépondreSupprimer
  2. j'ai vu l'invitation trop tard pour le jour de parution ,mais j'ai acheté le livre hier!!

    RépondreSupprimer
  3. JE L4AI ACHET2 HIER ?JE VOUS DIRAI CE QUZ J4EN PENSE§

    RépondreSupprimer