samedi 16 mars 2019

Chroniques 2019 \ Les orphelins de Windrasor, Tome 1 de Paul Clément


Un début de saga original et prometteur : "Les orphelins de Windrasor" - Tome 1 de Paul Clément, disponible sur Amazon.
 
Le pitch : Bien que prestigieux, l'orphelinat de Windrasor n'offre que peu de perspectives d'avenir à ses pensionnaires : Rarement l'adoption, laquelle n'est pas toujours synonyme de félicité... Plus souvent le front, celui d'une guerre dont on a oublié les raisons et qui rend l'humanité folle à ses heures les plus sombres... Mais là, niché entre monts et forêts, l'orphelinat abrite des enfants mais aussi des secrets... Et le destin manigance peut-être autre chose pour Spinello et ses compagnons d'infortune...
 
Difficile de proposer un résumé sans spoiler lorsqu'on se plonge dans un opus regroupant plusieurs épisodes en réalité. Après "Les décharnés" et "Creuse la mort", c'est en effet dans un ambitieux projet que s'est lancé Paul Clément en démarrant cette petite saga qui comprend huit tomes au total. Si Elodie et Sébastien Lemaire m'avait très généreusement offert le premier tome dédicacé de cette série à Bondues l'an dernier, je ne me suis finalement lancée dans cette lecture qu'avec l'intégrale des trois premiers épisodes de la série, un bien joli bouquin que je me suis procuré à Noeux les Mines cette année !
 
Aujourd'hui je n'ai que deux regrets : Celui d'avoir tant patienté... Et celui de devoir encore patienter ! L'auteur nous offre ici une intrigue au coeur de laquelle on pénètre sans délai. Très vite le décor est planté, les personnages nous sont présentés : Ne reste plus qu'à nous familiariser à notre nouvel environnement qui recèle bien des secrets... Et autant de rebondissements à n'en point douter ! En effet, si le premier épisode introduit admirablement la saga, on voit l'intrigue s'étoffer puis s'assombrir et se complexifier au fil des épisodes suivants, soulevant d'autant plus de questions qu'ils ménagent le suspense avec brio.
Tandis qu'on alterne les points de vue au gré des chapitres pour obtenir une vision globale de la situation, on apprend à connaître les très (trop ?) nombreux personnages qui nous sont ici présentés, au premier rang desquels Spinello, un gamin attachiant (non, je n'ai pas fait de faute !), car sympathique mais aussi turbulent. A l'instar de ses nombreux acolytes, sa vie n'est pas forcément des plus réjouissantes entre les murs de l'orphelinat.... Mais on les suit au plus près, et plusieurs petites intrigues viennent ainsi se greffer, rendant cette lecture d'autant plus intéressante et addictive.  
Particulièrement fluide et agréable, la plume de l'auteur se laisse lire volontiers tandis qu'elle s'affirme et gagne sans doute en maturité, poussant le lecteur à découvrir au plus vite la suite de cette captivante série !
 
En bref, c'est une bien belle découverte que Paul Clément nous offre là ! Ne me reste plus qu'à me procurer la suite et (peut-être !) obtenir quelques éclaircissements !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire