jeudi 2 avril 2020

Chroniques 2020 \ Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang de Laurine Valenheler


Formidable découverte que ce polar aussi glaçant qu'original, actuel et engagé : "Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang" de Laurine Valenheler, publié en autoédition et notamment disponible sur Amazon.
 
Le pitch : A l'hiver 2017, la région parisienne se trouve être le sinistre théâtre d'une série de meurtres atroces visant des couples homosexuels et signés d'un triangle de tissu rose comme on pouvait en trouver sous l'Allemagne nazie. C'est une enquête qui s'annonce d'autant plus difficile et délicate pour les lieutenants Maël Néraudeau et Yohann Folembray, ensemble au boulot comme dans la vie privée, que le criminel s'avère à la fois redoutable, insaisissable... Et cela ne fait que commencer...  
 
Pour ma part je n'en dirai pas davantage pour vous résumer ce polar, premier roman autoédité d'une jeune auteure décidément bien inspirée ! C'est à la faveur des réseaux sociaux que j'ai repéré sa couverture sombre et son titre accrocheur, lesquels m'ont poussée à me pencher sur sa quatrième de couverture... Et à l'embarquer vite fait bien fait dans ma liseuse sitôt l'achat effectué !
 
Et force est de constater que j'ai bien fait de suivre mon instinct de lectrice passionnée ! En effet l'auteure nous offre ici une intrigue particulièrement originale et redoutablement bien ficelée, remarquable prouesse pour un premier roman au thème si engagé ! Un thème qui lui tient incontestablement à coeur quand on voit, lit et ressent toute l'énergie qu'elle a mis dans ces lignes pour l'aborder ! Sans rien divulgâcher, nous parlerons ici d'homophobie, une absurdité inhérente à l'humanité d'une navrante stupidité mais toujours tristement d'actualité et dont de trop nombreux ravages sont encore à déplorer. Un sujet révoltant que l'auteure développe ici avec une impressionnante maîtrise doublée d'un triste réalisme, au travers d'une intrigue complexe, à la trame atypique mais prenante à souhait. Si elle en fait peut-être un peu trop parfois, ce n'est que pour mieux dénoncer et éveiller les consciences, ce qui nous touche d'autant plus et nous invite à la réflexion pour que les choses puissent un jour changer.
Mais si l'intrigue est si marquante, c'et aussi parce que l'auteure a su la doter de personnages particulièrement bien campés dans leurs traits comme dans leur personnalité pour, là encore, plus de réalisme et de crédibilité, tant et si bien qu'on se sentira au plus près de leurs péripéties d'un bout à l'autre du récit. Car l'intrigue se concentre autant sur l'enquête que sur ses enquêteurs qu'on appendra à connaître jusque dans leurs failles, leurs blessures et leurs faiblesses, éclairées à la lumière de leur passé. A noter que les autres personnages ne sont pas en reste, chacun ayant sa place à tenir et son rôle à jouer pour un véritable tourbillon d'émotions et de sentiments dont il sera difficile de s'extirper avant que la dernière page ne soit tournée.
Soulignons enfin cette écriture d'une incroyable justesse, cette plume particulièrement riche tout en demeurant fluide, attrayante et dynamique, ce style élégant au travers duquel on ressent tant d'humanité, autant d'éléments qui ne font qu'ajouter à l'intérêt de cette intrigue à la fois percutante et marquante.
 
En bref et au risque de me répéter : Un thriller atypique et épatant... Le premier d'une jeune auteure à suivre, assurément !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire